Mots-clés |
  • High-Tech

Biographie de Vincent Padois

Enseignant chercheur en robotique

PDF

Sa biographie

1 - Formation

Nov 2005 :

Thèse en Systèmes Automatiques : Enchaînements dynamiques de tâches pour des manipulateurs mobiles à roues (Directeurs : Prof. J.-Y. Fourquet et P. Chiron), Mention Très Honorable - Institut National Polytechnique de Toulouse

Sep 2001 :

Diplôme d’Etudes Approfondies en Systèmes Automatiques, Mention Très Bien - EDSYS, Institut National Polytechnique de Toulouse.
Diplôme d’ingénieur généraliste, dominante Génie Automatique - Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tarbes

Jul 1999 – Juin 2000 : Etudiant en échange, Intelligent Vehicle Laboratory, Nanyang Technological University (Singapour)

Juin 1996 : Baccalauréat Scientifique "Technologie Industrielle", option Math. Mention Bien - Lycée Colbert de Torcy  Sablé-sur-Sarthe.

2 - Bourses d'études et de recherche

2007  Bourse de recherche, Fondation Singer-Polignac
2006  Bourse de recherche Lavoisier, Ministère des Affaires Etrangères 
2001  Bourse de thèse, Ministère de l’Education Nationale, de la Recherche et des Technologies
1999  Bourse d’études internationales, Fondation Joël Le Theule
1996-2001 Boursier du ministère de l'éducation

3 - Parcours Académique

Sep 2007 Maître de Conférences en Informatique et Robotique, Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique – CNRS UMR 7222, UFR d’Ingéniérie, Université Pierre et Marie Curie
Jan 2006 – Août 2007 Chercheur Postdoctorant, dans le groupe du Prof. O. Khatib (Artificial Intelligence Laboratory, Computer Science Department, Stanford University (USA)
Sep 2004 – Dec 2005 Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER), Laboratoire Génie de Production (http://www.enit.fr/sr/174), Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tarbes
Sep 2001 – Juin 2004 Vacataire d’Enseignement, Laboratoire Génie de Production, Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tarbes

4 - Activités Pédagogiques

- Actuelles : Programmation et micro-contrôle en Licence de Mécanique et d'Informatique / Introduction à la programmation en Master 1 / Modélisation et Commande des systèmes Robotiques en Master 2 / Projets en Master 1 et 2
- Passées : Algorithmique, Fonctions logiques, Micro-contrôle, Programmation, Automatique, Projets en Ecole d'Ingénieurs

5 - Projets "Recherche"

2010-2013 : Projet ANR MACSi / RobotCub OpenCall : Motor, Affective and Cognitive Scaffolding of iCub. En collaboration avec les équipes de recherche Flowers de l'INRIA Bordeaux, Robotique Cognitive de l'ENSTA et la société Gostai. Chef de projet : Olivier Sigaud - ISIR

2008-2010 : Projet ANR Telemach : MAintenance TELEoperée de têtes de Coupes de tunnelier. En collaboration avec le CEA LIST et les sociétés Bouygues TP, Herrenknecht et  Cybernetix. Chef de projet : Michel De Broissia - Bouygues TP

2006-2007 : NASA Mars Technology Program : Contrôle et coordination d'un robot d'exploration extra-terrestre pour des applications de prélèvements d'échantillons rocheux. En collaboration avec le NASA Jet Propulsion Laboratory de Pasadena. Chef de projet : Paul Backes - NASA JPL

2006-2007 : Honda Robotics Research Program : Architecture logicielle et contrôle corps-complet du robot humanoïde Asimo. Chef de projet : Oussama Khatib - Stanford University

2002-2005 : Programme RobEA du CNRS : Enchaînement dynamique de tâches référencées multi-capteurs pour l’exécution de mouvements complexes en Robotique mobile. En collaboration avec le LAAS et le CeRCO de Toulouse et l'équipe Lagadic de l'IRISA de Rennes. Chef de projet : Philippe Souères - LAAS

2001-2004 : Programme RobEA du CNRS : Commande de bras manipulateurs mobiles non-holonomes. En collaboration avec le LAAS de Toulouse, l'EAVR de Strasbourg et l'équipe ICARE de l'INRIA Sophia-Antipolis. Chef de projet : Claude Samson - INRIA

6 - Encadrements de thèse

2010-2013 Céline Hamon - Modélisation, identification et analyse du système postural humain pour le contrôle d’une plateforme de rééducation active.
2007-2011 Sébastien Rubrecht - Commande intrinsèquement sûre de robots manipulateurs en environnements contraints.
2007-2010 Camille Salaün - Apprentissage de modèles pour le contrôle de la redondance en Robotique.

Son métier au quotidien

Si les activités d'un enseignant chercheur sont clairement identifiées, il n'y a probablement pas de "journée type" et c'est là tout l'intérêt de ce métier.

Concernant l'enseignement, les cours, travaux dirigés et travaux pratiques sont les arbres qui cachent la foret. En effet, au delà du temps passé au contact des étudiants, la période de préparation d'un cours est souvent l'occasion d'approfondir un domaine en vue d'en transmettre l'essentiel dans le cadre d'une formation qui se fait en temps limité. Par ailleurs, les domaines de l'Informatique et de la Robotique sont propices à des projets et travaux pratiques qui se veulent les plus concrets possible. Cela passe notamment par des expérimentations sur des robots dont la conception et la mise au point nous revient souvent.

On est alors au cœur du métier d'"enseignant-ingénieur-chercheur"et ces moments, malgré leur aspect contraignant, sont la source d'une grande satisfaction, en tout cas en ce qui me concerne. La diversité des publics est aussi un facteur d'intérêt de ces activités pédagogiques : l'enseignement de la programmation à des étudiants de première année de Licence ou de la commande avancées des systèmes Robotiques à des étudiants de dernière année de Master n'ont clairement pas les mêmes buts mais ce sont ces différents contextes  (formation initiale / aspects théoriques, pratiques, technologiques / projets / initiation à la recherche ...) de transmission des savoirs et savoir-faire qui rendent l'activité d'enseignement jamais routinière.

Pour ce qui est de l'aspect recherche, au delà des périodes de réflexion souvent solitaires et pas forcément bien balisées dans le temps, on peut distinguer plusieurs types d'activités qui dans les faits sont souvent très liées :
- les développements théoriques, technologiques, informatiques et expérimentaux : c'est le cœur de l'activité, les casquettes sont multiples et le travail d'équipe est primordial;
- l'encadrement de doctorants, postdoctorants et stagiaires de Master : si le chercheur est souvent à l'initiative de nouvelles idées à explorer, les doctorants constituent la cheville ouvrière du système. L'activité de recherche se mène donc en lien étroit avec des personnes avec lesquelles il faut trouver un mélange subtil entre encadrement, formation et collaboration;
- la communication et les échanges qu'ils soient scientifiques dans des réunions de projets, des séminaires, des conférences et des revues dédiées ou visant un plus large public : articles dits de "vulgarisation" dans des revues ou sur le web (ex: Futura-Sciences !), manifestations du type "Fête de la Sciences" ...;
- la gestion de projets et les tâches organisationnelles inhérentes à toute activités de recherche et de développements.

Au final, ce métier se vit souvent comme une passion et est la source de satisfactions multiples liées à sa nature même : réflexions, échanges, collaborations, transmissions ... le tout avec des aspects à la fois très théoriques et conceptuels mais aussi technologiques et appliqués.

Sa dédicace

Si la compréhension du monde qui nous entoure et la transmission de nouveaux savoirs font partie des rôles essentiels des chercheurs et enseignants chercheurs, ce sont les initiatives comme Futura-Sciences qui permettent de fournir à chacun les clés et l'ouverture nécessaires pour faire les choix de société qu'induisent ces nouvelles connaissances.

Ses dossiers

  • iCub et les robots de service

    On ne compte plus les applications des robots. Pour qu’ils soient efficaces dans tous les domaines, de la santé à l'exploration spatiale, l'apprentissage est un élément clé. Démonstration ...