Mots-clés |
  • High-Tech,
  • chimie

Biographie de Louis Daguerre

(1787-11-18 - 1851-07-18)

Artiste

PDF

Principales découvertes

Louis Daguerre, avec son daguerréotype, a permis à la photographie de Nièpce de faire une grande avancée technologique.

Sa biographie

Louis Daguerre naît à Cormeilles-en-Parisis dans le Val-d'Oise, le 18 novembre 1787. Artiste, il est tout d'abord peintre, avant de devenir décorateur de théâtre. On trouve quelques-unes de ses œuvres à l'opéra Garnier de Paris. Mais c'est avec les premiers principes de photographie qu'il connaît ses plus grands succès. En 1822, il lance le Diorama, un spectacle avec des toiles en trompe-l'œil, présentées avec des effets de lumière.

Louis Daguerre, père du daguerréotype

Suite à cela il prend contact avec l'ingénieur-opticien Vincent Chevalier, puis avec Joseph Nièpce, l'ingénieur à l'origine de la première photographie en 1827. Louis Daguerre et Nièpce concrétisent leur association en 1829, complétant chacun les inventions de l'autre. C'est à cette époque que Louis Daguerre se lance dans des travaux de chimie, utilisant dans un premier temps l'iode, comme sensibilisateur des plaques de cuivre recouvertes d'argent.

À la mort de Nièpce, Louis Daguerre continue ses recherches, et entre 1835 et 1837, travaille sur la fixation des images et sur le raccourcissement des temps de pose. Il met au point le daguerréotype en 1837. Il présente son invention en 1839 à Arago, un homme politique et un savant très célèbre, et obtient de l'État une pension annuelle, en échange de la propriété du daguerréotype. Après un grand succès d'une dizaine d'années, son invention est peu à peu détrônée par des techniques plus sophistiquées. Louis Daguerre meurt le 10 juillet 1851 à Bry-sur-Marne. En 1883, une statue du célèbre inventeur a été installée à Cormeilles-en-Parisis, sa ville natale.

Les inventions de Louis Daguerre en image et en photographie ont permis de faire un pas vers les techniques actuelles.