Mots-clés |
  • informatique
Stockage Informatique - Fonctionnement : CD-ROM, DVD, etc.

Quoi de plus merveilleux que les disquettes qui étaient à l'époque un format de stockage et de transport révolutionnaire, ou de nos jours les CD-ROM, les DVD et les futurs Blu-Ray DISC ! Sur ces simples supports optiques il est possible de graver des milliers de fichiers, de stocker images, sons et autres animations ! Mais comment sont constitués ces unités de stockage ? Comment fonctionne un disque-dur ?

Page 2 / 5 - Généralités sur les unités de stockage Sommaire
PDF

Un micro-ordinateur possède deux types principaux de stockage. Sa mémoire vive (RAM) est utilisée comme unité de stockage temporaire par le microprocesseur, qui s'en sert pour les programmes, le travail en cours et différentes informations internes de contrôle des tâches. Les lecteurs de disques et autres supports externes permettent de conserver l'information de manière plus permanente. À ces unités de stockage s'ajoutent d'autres types de support comme la mémoire morte (ROM) de l'ordinateur qui représente un support permanent et non effaçable.

 

Caractéritique fondamentale : le temps d'accès

Le temps d'accès d'une unité de stockage correspond au temps que met l'unité pour répondre à une requête de lecture ou d'écriture. Ce temps, généralement mesuré en millisecondes (ms), couvre l'intervalle entre le moment où est émise la requête de lecture ou d'écriture et le moment où est reçue l'information signalant le succès ou l'échec de la requête. Durant cet intervalle de temps, l'unité de disque déplace le bras d'accès à l'endroit approprié de la surface du disque, positionne la tête de lecture/écriture et attend que les secteurs concernés se présentent sous la tête pour effectuer l'opération. Le temps d'accès est souvent donné comme indicateur de la vitesse du disque : un temps d'accès inférieur à 30 ms est considéré comme rapide; un temps supérieur à 60 ms est considéré comme lent.

 

L'avenir des unités de sctokage

Le stockage des données représente quelque chose de vitale pour l'industrie informatique : stocker toujours plus d'informations sur des supports toujours plus puissants et toujours plus fiables !

Nous avons atteint des sphères élevées au niveau des technologies développées pour les ordinateurs domestiques. Le temps est maintenant à la miniaturisation et à l'amélioration de la fiabilité ! Et les unités de stockage n'échappent pas à cette nouvelle règle d'or ! IBM propose des disques durs de plus en plus petits avec des capacités époustouflantes !

En 1999 IBM annonça qu'il débutait la vente d'un mini-disque dur de 340 Mo, destiné aux caméras digitales, aux PC de poche et aux baladeurs. De la taille d'une grosse pièce de monnaie et pesant moins lourd qu'une pile AA, ce nouveau disque dur peut stocker : 1 000 photos numériques compressées, 6 heures de son d'une qualité proche du CD !

Une nouvelle technologie de Big Blue permet d'enregistrer 75 % d'informations supplémentaires par pouce carré. Avec sa capacité de stockage de 73,4 milliards d'octets et une vitesse de transfert de données inégalée, le disque dur Ultrastar 72ZX d'IBM bat tous les records. Le record, en tant que tel, concerne la densité du nouveau support : 35,3 milliards de bits par pouce carré ; la même équipe d'IBM, il y a cinq mois, atteignait seulement 20 milliards de bits par pouce carré.

Quant au DVD-ROM il sera bientôt supplanté (déjà ?) par le Blu-Ray DISC !

Les longueurs d'onde des lasers rouges et infrarouges utilisés aujourd'hui limitent la réduction de la taille des creux sur les disques. Le laser bleu a une longueur d'onde plus courte qui pourrait lire et écrire de plus petits creux, et permettre ainsi la fabrication de DVD de nouvelle génération d'une capacité d'au moins 20 Go. Il devrait mesurer 12 cm de diamètre, soit la même taille qu'un DVD. Mais le Blu-Ray multipliera par cinq la capacité de stockage.

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires