Mots-clés |
  • technologie,
  • Disney Research

VertiGo, un robot qui grimpe et roule sur les murs

Disney Research et l’École polytechnique fédérale de Zurich, en Suisse, ont mis au point un robot à quatre roues qui peut rouler sur les murs grâce à deux hélices orientables qui le maintiennent plaqué. Baptisé VertiGo, il pourrait, théoriquement, rouler au plafond.


Le VertiGo est un petit robot très original ; il roule tant sur le sol que sur les murs grâce à des propulseurs à hélices. Développé par Disney Research et l’École polytechnique fédérale de Zurich, le voici testé en vidéo.

PDF

Le mode de déplacement des robots est un vaste domaine d’exploration. Bien souvent, les chercheurs tirent leur inspiration de certains insectes comme l’araignée, le cafard, la fourmi, d’animaux tels que le ver de terre ou encore de techniques ancestrales comme l’origami. Dans la plupart des cas, l’objectif est de créer des machines capables de s’adapter à leur environnement pour pouvoir évoluer sur tous les types de terrains. À ce titre, le VertiGo est un robot tout à fait étonnant.

Mi-voiture mi-hélicoptère, il peut se déplacer au sol sur divers types de terrains meubles ou durs et grimper sans transition sur un mur pour poursuivre sa route comme si les lois de la gravité n’existaient pas. L’engin a été développé par une équipe réunissant des ingénieurs de Disney Research et de l’École polytechnique fédérale (ETH) de Zurich, en Suisse. Il se présente sous la forme d’un petit véhicule à quatre roues dont deux sont directrices. La propulsion est assurée par deux hélices mobiles dont l’inclinaison varie pour produire la poussée nécessaire.

Lorsqu’il s’agit de grimper contre un mur, l’hélice arrière se redresse à la verticale de manière à plaquer les roues avant face à la paroi tandis que l’hélice frontale tourne à l’horizontale pour soulever l’engin jusqu'à ce qu'il se trouve à la verticale. Les deux propulseurs travaillent alors de concert pour maintenir le véhicule plaqué. Ce dernier peut avancer, reculer, tourner, rouler de façon parallèle ou perpendiculaire au mur. Pour parvenir à un tel résultat, les créateurs du VertiGo ont travaillé sur le rapport poids-poussée en utilisant des matériaux légers comme la fibre de carbone ainsi que l’impression 3D pour fabriquer les roues et les suspensions.

Le robot VertiGo peut monter contre un mur grâce à deux hélices qui le maintiennent plaqué. © Disney Research, ETH Zurich
Le robot VertiGo peut monter contre un mur grâce à deux hélices qui le maintiennent plaqué. © Disney Research, ETH Zurich

Pas de projet commercial pour le moment

Pour faciliter le pilotage, le robot est équipé d’une centrale inertielle et de deux capteurs de proximité qui estiment l’orientation dans l’espace. Les informations sont transmises à un microcontrôleur embarqué qui se charge de faire l’interface avec les commandes du pilote. Selon ses concepteurs, le VertiGo pourrait même « théoriquement » rouler au plafond. La démonstration est convaincante mais il reste à savoir à quel usage un tel appareil pourrait servir.

Interrogé à ce sujet par le magazine IEE Spectrum, Paul Beardsley, qui travaille pour Disney Research, a livré quelques indices. Sans entrer dans le détail ni annoncer de projet concret, il a évoqué la possibilité de créer des robots dotés d’un système d’éclairage pour réaliser des effets lumineux ou des jeux sur un mur. On peut également imaginer que de tels engins équipés de caméras pourraient être utiles afin d’aller inspecter au plus près la structure de certains édifices et bâtiments.

Le robot VertiGo créé par Disney Research et l’ETH Zurich est propulsé par deux hélices orientables qui produisent une poussée suffisante pour lui permettre de rester plaqué contre un mur. © Disney Research, ETH Zurich Le robot VertiGo créé par Disney Research et l’ETH Zurich est propulsé par deux hélices orientables qui produisent une poussée suffisante pour lui permettre de rester plaqué contre un mur. © Disney Research, ETH Zurich

VertiGo, un robot qui grimpe et roule sur les murs - 2 Photos
vertigo


À voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires