Mots-clés |
  • technologie,
  • smartphone,
  • tablette

Smartphones : un écran double et un autre sur l’étui, une tendance ?

Mis à part le déploiement de la 4G, quelles améliorations les constructeurs de téléphones mobiles peuvent-ils envisager pour nous faire envie ? Une idée a vu le jour : multiplier les écrans. En mettre un derrière, en imaginer un pliable ou encore en installer un... sur l'étui.

Un étui d'un nouveau genre pour l'iPhone 5 : celui de PopSlate, qui intègre un écran à encre électronique pour afficher une photo personnelle ou des alertes. Avec une application spécifique, il est possible de personnaliser la coque de protection ou de s'en servir pour afficher des alertes. © PopSlate Un étui d'un nouveau genre pour l'iPhone 5 : celui de PopSlate, qui intègre un écran à encre électronique pour afficher une photo personnelle ou des alertes. Avec une application spécifique, il est possible de personnaliser la coque de protection ou de s'en servir pour afficher des alertes. © PopSlate

Smartphones : un écran double et un autre sur l’étui, une tendance ? - 3 Photos

PDF

D'un genre nouveau, le smartphone à double écran Medias W, que se préparent à lancer Nec et NTT Docomo, pourrait bien être annonciateur d'une tendance. Nec a trouvé le moyen de doubler la taille de l’écran sans augmenter la taille de l'appareil. Le rendre pliable ? Non, car les écrans souples, qu'on nous promet pour bientôt, restent encore au laboratoire.

La solution de Nec est plus simple : son Medias W est pliable et doté de deux écrans 4,3 pouces à la définition qHD (960 x 540 pixels) pouvant fonctionner indépendamment ou bien, une fois l’appareil déplié, former un écran unique pour fonctionner comme une tablette miniature.

Une fois déplié, le Nec Medias W N0-05 devient une petite tablette. © NTT Docomo
Une fois déplié, le Nec Medias W N0-05 devient une petite tablette. © NTT Docomo

L'écran double du Medias W de Nec réservé au Japon

Doté d'un processeur bicœur cadencé à 1,5 GHz, l'appareil fonctionne sous Android 4.1 Jelly Bean et dispose de 16 Go de mémoire, ainsi que d'un emplacement pour une carte microSD pour étendre sa capacité de stockage.

Le Medias W, présenté au Mobile World Congress 2012, sera lancé en avril 2013 au Japon chez l’opérateur NTT Docomo. Nec n'a pas précisé si la nouveauté sera disponible sur d'autres marchés.

Le YotaPhone côté pile et côté face : un écran classique en façade (en bas) et un affichage à encre électronique à l'arrière (en haut). © Yota Devices
Le YotaPhone côté pile et côté face : un écran classique en façade (en bas) et un affichage à encre électronique à l'arrière (en haut). © Yota Devices

L'encre électronique investira-t-elle les smartphones ?

Cette année au CES (Consumer Electronics Show), un autre téléphone à double écran, le YotaPhone, qui associe un affichage couleur haute résolution d’un côté de l’appareil et un écran noir et blanc à encre électronique à l'arrière, a remporté le prix du meilleur appareil mobile. Cet afficheur supplémentaire, de type E Ink, comme ceux des liseuses électroniques, ne consomme pas d'électricité (sauf au moment d'un changement d'affichage).

Ces écrans pourraient bien devenir un accessoire répandu sur de nouvelles générations de smartphones. L'entreprise américaine PopSlate s’est fait remarquer avec son projet d'étui d'iPhone 5 original, qu'elle espère lancer au mois de juin 2013. À l'arrière, cette coque arbore un écran de quatre pouces à encre électronique chargé d’afficher des images ou des informations. Une application maison sert à récupérer une photo prise avec le smartphone et à configurer l'affichage. Il reste à fabriquer le prototype et à le commercialiser...


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires