Mots-clés |
  • technologie,
  • Maison,
  • smartphone,
  • réseau,
  • imprimante

SimpleLink CC3000, ou le Wi-Fi pour les appareils électroménagers

Texas Instruments propose une puce Wi-Fi minuscule baptisée SimpleLink CC3000. Bon marché et simple à installer, elle s’intègre aux appareils électroménagers. Les voilà capables de se connecter au réseau domestique et d’envoyer des informations ou des alertes sur un smartphone, via Internet ou par SMS.

SimpleLink CC3000, cette minuscule puce Wi-Fi, est totalement autonome et, intégrée à un appareil électroménager, permet de délivrer des informations sur son état. ©Texas Instruments SimpleLink CC3000, cette minuscule puce Wi-Fi, est totalement autonome et, intégrée à un appareil électroménager, permet de délivrer des informations sur son état. ©Texas Instruments

SimpleLink CC3000, ou le Wi-Fi pour les appareils électroménagers - 1 Photo

PDF

Malheur ! Vous avez oublié d’éteindre le four avant de partir ! Deux manipulations à partir de votre téléphone portable et la quiche est sauvée. C’est ce que l’on appelle la domotique. Un rêve dont les premiers balbutiements remontent aux années quatre-vingt et qui ne s'est pas aussi bien concrétisé qu'on l'avait imaginé.

Aujourd’hui, Texas Instruments se (re)lance dans ce secteur en proposant une puce Wi-Fi spéciale adaptable à n’importe quel appareil ménager. Ainsi, un frigo peut réclamer les ingrédients qui pourraient manquer ou qui risquent la péremption. Cette puce magique porte l’appellation de SimpleLink CC3000. Avantages : elle est bon marché, consomme très peu d’énergie et peut s’intégrer facilement à n’importe quel appareil électroménager (aspirateur, téléviseur, réfrigérateur, imprimante, compteurs électriques…). Équipé de cette puce, chaque appareil pourrait alors partager ses données avec les autres. Surtout, reliée via le réseau domestique à Internet, elle peut envoyer des informations à l’utilisateur sur son smartphone.

SimpleLink CC3000 : 3 Ko de mémoire vive

Même si cette puce magique ne va pas équiper l’ensemble de l’électroménager dans les prochains mois, elle pourrait effectivement séduire les constructeurs. Il faut dire qu’elle présente plusieurs atouts. Elle ne nécessite pas de système d’exploitation, ni de réglages pour sa mise en place. Elle est totalement autonome et fonctionnelle immédiatement.


Cette vidéo ludique réalisée par Texas Instruments montre des exemples d’utilisation de la puce SimpleLink CC3000 au quotidien. Ainsi, connectée par Wi-Fi au réseau de l’habitation, elle pourrait avertir l’utilisateur via son smartphone du dysfonctionnement d’un appareil. ©Texas Instruments

Texas Instruments est parvenu à intégrer directement dans la puce, la couche TCP/IP, le pilote Wi-Fi, mais aussi le logiciel de sécurité. Une fois connectée au réseau domestique, elle s’attribue toute seule une adresse IP, sans nécessiter aucun réglage de la part de l’utilisateur. Tout ce système tient sur 6 Ko de mémoire Flash et ne nécessite que 3 Ko de mémoire vive pour fonctionner. Qui dit mieux ? En plus, la puce est minuscule (21 x 14 x 2,8 mm). Dernier atout, elle est robuste et peut fonctionner à des températures allant de –40 °C à 85 °C.

La SimpleLink CC3000 est déjà au point et dès aujourd’hui, Texas Instruments commercialise un kit de test avec les instructions pour le développement au prix de 199 dollars (150 euros). Évidemment, ce tarif rédhibitoire pour un particulier n’est certainement pas celui qui sera appliqué lorsqu’un constructeur souhaitera déployer la puce sur l'ensemble de ses produits.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires