Mots-clés |
  • technologie,
  • Android,
  • voiture

Robin, un assistant d’aide à la conduite dans un smartphone

Mis au point par une start-up californienne, Robin est un assistant vocal d’aide à la conduite pour smartphones Android. Capable d’analyse sémantique, il peut resituer une requête dans un contexte et répondre avec pertinence.

Pour activer Robin, il suffit de faire un signe devant l’écran du smartphone. © Magnifis Pour activer Robin, il suffit de faire un signe devant l’écran du smartphone. © Magnifis

Robin, un assistant d’aide à la conduite dans un smartphone - 2 Photos

PDF

Dans quelles circonstances un assistant vocal installé sur un smartphone peut-il se montrer vraiment utile ? En voiture par exemple, pour obtenir un itinéraire, connaître l’état du trafic routier ou chercher une place de parking proche du lieu auquel on se rend. La start-up californienne Magnifis vient de lancer la version bêta d’un assistant vocal dédié à l’aide à la conduite dont les performances sont très prometteuses.

Baptisé Robin, il fonctionne sur les smartphones équipés d’Android 2.1 et suivants. Il peut créer et lire un itinéraire, donner des informations sur le trafic en temps réel ainsi que les disponibilités de stationnement. Fonctionnant en tâche de fond, il s'active d'un signe de la main devant l’écran du smartphone.

À l'instar du Siri des iPhone (généraliste, lui), la force de Robin est l'efficacité de son analyse sémantique à déterminer le sens d'une requête mais aussi sa capacité à la replacer dans un contexte. Voici un exemple issu d'une vidéo de démonstration de Robin. La conductrice lui demande de trouver des parkings proches du café où elle souhaite se rendre. En quelques secondes, l'assistant vocal répond avoir trouvé plusieurs options et indique la distance qui sépare le parking le plus proche du café et son tarif horaire. La conductrice lui demande de réserver une place puis, se ravisant, se renseigne : « Combien ça coûte déjà ? ». Robin se souvient de ce qu’il a dit et répète le prix. « Y a-t-il quelque chose de moins cher ? » lui demande la jeune femme. Il s’exécute et trouve le parking le moins cher en ajoutant qu’il est probable qu’il soit très prisé. « Allons-y », lance la conductrice et Robin enclenche le guidage vocal...

L'assistant vocal Robin se souvient d’une conversation

« Robin est basé sur une combinaison unique de reconnaissance vocale, de compréhension sémantique et d’une base de connaissance personnalisée de l’utilisateur, explique Vladimir Getselevich, cofondateur de Magnifis. Pour la reconnaissance vocale nous utilisons le moteur Google intégré à la plateforme Android. Mais cela donne seulement la séquence approximative de mots que la personne a pu prononcer. Ce que cela ne vous dit pas, c’est le sens derrière ces mots, l’intention de la personne : ce qu’il ou elle voulait accomplir. Le cœur de la technologie Magnifis sur laquelle Robin est basé repose sur notre moteur sémantique », poursuit-il.

L’assistant vocal Robin indique visuellement et vocalement les parkings disponibles proches de la destination en précisant leur taux d’occupation et leurs tarifs. © Magnifis
L’assistant vocal Robin indique visuellement et vocalement les parkings disponibles proches de la destination en précisant leur taux d’occupation et leurs tarifs. © Magnifis

Comme on le voit dans la démonstration, Robin se souvient du contexte d’une conversation de telle sorte que l’utilisateur peut à tout moment lui poser une question en rapport avec un sujet abordé auparavant. Robin va comprendre si l’utilisateur fait référence à une conversation précédente ou s’il a complètement changé de sujet. Le terme d’assistant prend alors vraiment tout son sens.

Une plateforme ouverte

Magnifis veut faire de Robin une plateforme ouverte à laquelle des applications tierces pourront venir se greffer pour ajouter des fonctions. L’idée serait par exemple que l’utilisateur puisse lui demander les dernières nouvelles et obtienne une réponse basée sur sa source d’information préférée. « Pour accomplir ce scénario, nous allons rendre certaines API publiques, précise Vladimir Getselevich. Nous envisageons Robin comme un assistant automobile qui prend soin de vous, connaît vos habitudes, vos goûts. »

Pour le moment, Robin fonctionne en version bêta uniquement aux États-Unis en Californie. La prochaine étape est de le rendre disponible sur tout le territoire américain et le Canada. Une expansion internationale et une traduction dans différentes langues sont envisagées, mais pas encore à l’ordre du jour.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires