Mots-clés |
  • technologie,
  • smartphone

Nokia 808 PureView, 41 millions de pixels dans un smartphone

Le constructeur finlandais Nokia vient de présenter le PureView 808, un smartphone doté d’un capteur photo-vidéo de 41 millions de pixels. Cette densité inédite permet de se passer de zoom optique tout en conservant une bonne qualité aux images zoomées numériquement.

C’est en cherchant vainement à intégrer des zooms optiques que les ingénieurs de Nokia ont eu l’idée d’utiliser un grand capteur pour générer un seul pixel très défini à partir de plusieurs autres plus petits. Résultat : le 808 PureView. © Nokia C’est en cherchant vainement à intégrer des zooms optiques que les ingénieurs de Nokia ont eu l’idée d’utiliser un grand capteur pour générer un seul pixel très défini à partir de plusieurs autres plus petits. Résultat : le 808 PureView. © Nokia

Nokia 808 PureView, 41 millions de pixels dans un smartphone - 1 Photo

PDF

En présentant un smartphone doté d’un capteur photo atteignant les 41 millions de pixels, Nokia a fait sensation sur son stand du salon Mobile World Congress à Barcelone. Le Nokia 808 PureView est en effet doté d’un capteur offrant cinq fois plus de pixels que celui des meilleurs téléphones du marché. Pourtant, au final, les photos obtenues en mode normal atteignent seulement 5 mégapixels ou 8 dans un mode plus fin. Quel est donc l'intérêt des 41 millions de pixels si c'est pour n'en obtenir que 5 ?

Le procédé s’appelle le suréchantillonnage : plusieurs pixels sont combinés pour n'en générer qu’un seul. Cette profusion de pixels sert à améliorer les détails, notamment lorsque les conditions de lumière ne sont pas optimales. En outre, en augmentant le nombre de pixels, on parvient à gommer le bruit numérique, ce phénomène bien connu en photographie numérique lorsque les clichés sont pris dans de mauvaises conditions d’éclairage.

Autrement dit, avec un tel capteur, le constructeur finlandais vient de remettre à la mode le terme autrefois maudit d’« interpolation ». Sauf qu’au lieu de tricher en générant artificiellement des pixels pour obtenir une meilleure définition, le constructeur exploite plusieurs pixels pour en générer un seul d’une grande fidélité.

Avec le 808 PureView, plus besoin de zoom optique

Mais surtout, avec une telle quantité de pixels, plus besoin d'un encombrant zoom optique. Il est en effet possible d’agrandir le centre de l'image 2,8 fois sans dégradation de la qualité. Ce qui est valable pour les photos l’est également pour les vidéos : on peut filmer en HD tout en bénéficiant d'un zoom grossissant quatre fois.


Le 808 PureView de Nokia ressemble beaucoup aux smartphones du moment. Il est toutefois doté d’une particularité : un capteur photo de 41 mégapixels ! © Nokia/YouTube

C’est d’ailleurs en souhaitant intégrer un zoom optique de qualité dans un téléphone que les ingénieurs de Nokia ont eu cette idée originale. « Nous nous sommes rendu compte qu’il était vraiment difficile d’intégrer un zoom optique dans un téléphone » explique à Futura-Sciences Alakarhu Juha, chef produit images, chez Nokia. De plus, « un zoom optique n’apporte pas suffisamment de lumière et les images manquent souvent de netteté ».  L'idée d’utiliser un capteur doté d’une très grande densité est née il y a cinq ans. Une idée « complétement folle » admet Alakarhu, mais qui donne d’excellents résultats comme il est possible de le constater sur la page Flickr de Nokia.

Avec le 808 PureView, un des modes photo exploite la totalité des pixels du capteur. Il permet alors de prendre des clichés allant jusqu’à 38 mégapixels. Point négatif : la mémoire interne du téléphone est limitée à 16 Go, auxquels il est possible d'ajouter 32 Go avec une carte microSD. En gage de qualité, le 808 PureView est doté d’une optique Carl Zeiss et de deux flashs (un pour les photos, l’autre pour les vidéos).

Avec un écran tactile de 4 pouces, l’appareil est animé par le système d’exploitation maison du constructeur, Symbian. Sous le capot on trouve un processeur de 1,3 GHz épaulé par 512 Mo de mémoire vive. Pour la connectique, en plus d’une prise HDMI, il est équipé de l’arsenal habituel que l’on peut trouver sur les smartphones du moment (Bluetooth 3.0, Wi-Fi, USB 2.0). Si les performances en photo du PureView sont exceptionnelles, l’appareil n’est peut-être pas encore optimisé pour remplacer à la fois un téléphone portable et un appareil photo numérique de qualité. Il pèse 169 grammes pour près de 2 cm d’épaisseur. Mais si ce type de capteur se répand dans des téléphones moins encombrants, il pourrait bien annoncer la fin des appareils photo numériques compacts.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires