Mots-clés |
  • technologie,
  • GPS

Google plancherait sur des lunettes à réalité augmentée

Google a développé un prototype de lunettes équipées d’un système d’affichage tête haute qui superpose des informations à l’environnement réel. Le géant de la recherche en ligne aurait l’intention de concrétiser l’essai, mélange de réalité augmentée et de géolocalisation, en lançant un test pilote grandeur nature.

D’après la rumeur, le prototype de lunettes développé par Google ressemblerait assez à ces lunettes MP3 vendues par Oakley. © Oakley D’après la rumeur, le prototype de lunettes développé par Google ressemblerait assez à ces lunettes MP3 vendues par Oakley. © Oakley

Google plancherait sur des lunettes à réalité augmentée - 2 Photos

PDF

Imaginez-vous chausser des lunettes, énoncer à voix haute l’endroit où vous voulez vous rendre et voir l’itinéraire s’afficher en transparence devant vos yeux tout en profitant d’un guidage vocal. Ce n’est pas la bande-annonce d’un film de science-fiction, mais ce que prépare Google.

Google, le moteur de recherche ? Tout à fait, car il se trouve que le géant américain travaille très discrètement sur des projets innovants qui ne sont pas liés à son cœur de métier. On peut citer les voitures autonomes, le déploiement d’un réseau Internet fibre optique très haut débit ou encore un système audio de salon.

Avec Google, bientôt des lunettes dignes de Terminator ?

Et parmi ces projets figurent des lunettes qui embarquent une technologie d’affichage tête haute ou Head Up Display en anglais (HUD). C’est le site 9 to 5 Google qui a révélé l’existence de ce prototype décrit comme proche du design du modèle de lunettes MP3 commercialisé par Oakley. Les lunettes Google seraient destinées à des applications de réalité augmentée associées aux services géolocalisés que propose la compagnie (Google Maps Navigation, Google Adresses…).

L’affichage tête haute superpose des informations à l’environnement réel. Les lunettes Google reposent sur ce principe. Ici un exemple tiré du film Terminator. © Terminator, James Cameron, capture extraite du film via YouTube
L’affichage tête haute superpose des informations à l’environnement réel. Les lunettes Google reposent sur ce principe. Ici un exemple tiré du film Terminator. © Terminator, James Cameron, capture extraite du film via YouTube

L’affichage des informations fonctionne pour un seul œil et sur le côté du verre pour ne pas perturber le champ de vision. La navigation dans l’interface se fait grâce à des mouvements de la tête pour faire défiler et cliquer sur une fonction. L’article assure que l’apprentissage est rapide et que la navigation devient « une seconde nature » qui passerait presque inaperçue à des regards extérieurs.

Les branches des lunettes renferment une électronique équivalente à celle d’un smartphone Android de première génération avec également un microphone, des écouteurs, un GPS et une caméra frontale. Les lunettes sont dotées d’une connexion Internet pour communiquer directement avec les services en ligne de Google. Le géant américain n’a jamais évoqué l’existence de prototype, mais d’après 9 to 5 Google, il pourrait faire l’objet d’un programme pilote grâce auquel des testeurs triés sur le volet auraient la possibilité d’utiliser ce gadget dans des conditions réelles.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires