Mots-clés |
  • technologie,
  • smartphone,
  • tablette

Des écrans HD qui consomment moins avec la technologie IGZO

Sharp mise son avenir sur la technologie d’écran IGZO qu’il a développée. Elle permet une définition plus importante tout en consommant beaucoup moins d’énergie que les technologies actuelles. On devrait trouver prochainement des écrans IGZO chez plusieurs constructeurs de smartphones et de tablettes.

Commercialisé depuis peu au Japon, le Sharp Aquos Zeta SH-02F est le premier smartphone doté d’un écran 4,9 pouces  (1.080 x 720) qui exploite la technologie IGZO. © Sharp

Commercialisé depuis peu au Japon, le Sharp Aquos Zeta SH-02F est le premier smartphone doté d’un écran 4,9 pouces (1.080 x 720) qui exploite la technologie IGZO. © Sharp

Des écrans HD qui consomment moins avec la technologie IGZO - 2 Photos

PDF

IGZO : derrière cette abréviation se cache la toute dernière technologie d’écran du moment. Développés par Sharp, les semi-conducteurs de la dalle sont conçus en oxyde de zinc-gallium-indium (IGZO). Cet assemblage permet d’obtenir des pixels plus petits et capables de modifier leur état plus rapidement par rapport à la technologie TFT en silicium polycristallin ou amorphe actuellement employée. Avec des pixels plus petits, la lumière transmise par le système de rétroéclairage n’a pas besoin d’être aussi puissante.

Ainsi, il n'est plus nécessaire de doubler les diodes pour obtenir la même luminosité, ce qui entraîne une consommation électrique moindre. Sur le sujet, les chiffres divergent, mais Sharp parle d’un tiers de consommation en moins. Au niveau de la résolution, la densité est de l’ordre de 300 pixels par pouce. Dernier avantage : l’épaisseur de la dalle est bien moins importante. Un atout majeur pour créer des tablettes et des téléphones plus fins. 

Sur ce schéma, on peut voir le maillage de cristaux d'IGZO, constitué de couches d’oxyde d’indium (InO2) et de couches d’oxyde de gallium-zinc (Ga,Zn)O selon un axe vertical (axis). Un écran doté de cette technologie serait 40 % plus efficace que les écrans TFT actuels, et s’ajoute à la liste des écrans HD du moment. On y trouve les classiques LCD, les Oled qui rognent sur les pixels noirs afin d’économiser de l’énergie, le Super Amoled Plus et HD avec ses sous-pixels, et enfin les IPS et les Retina, qui diffusent une image lumineuse en grand angle. © Sharp
Sur ce schéma, on peut voir le maillage de cristaux d'IGZO, constitué de couches d’oxyde d’indium (InO2) et de couches d’oxyde de gallium-zinc (Ga,Zn)O selon un axe vertical (axis). Un écran doté de cette technologie serait 40 % plus efficace que les écrans TFT actuels, et s’ajoute à la liste des écrans HD du moment. On y trouve les classiques LCD, les Oled qui rognent sur les pixels noirs afin d’économiser de l’énergie, le Super Amoled Plus et HD avec ses sous-pixels, et enfin les IPS et les Retina, qui diffusent une image lumineuse en grand angle. © Sharp

Les écrans IGZO n’en sont plus au stade des prototypes : Sharp produit déjà des dalles de 32 pouces (3840 x 2160), 10 pouces (2560 x 1600) et 7 pouces depuis maintenant quelques mois. Fin novembre, il a même lancé au Japon l’Aquos Zeta SH-02F, le premier smartphone doté d’un écran 4,9 pouces affichant une définition de 1.080 x 720 qui utilise cette technologie. Tournant sous Android 4.1, il est doté d’un processeur Snapdragon S3 quadricœurs cadencé à 1,5 GHz, 2 Go de mémoire vive et 32 Go de mémoire de stockage extensible via une carte Flash. Côté équipement, il reçoit un capteur photo de 12 mégapixels et intègre une puce NFC et la 4G.

Le constructeur présentera également le PN-K321, un moniteur 32 pouces exploitant cette technologie, lors du CES 2013 qui se tiendra du 8 au 11 janvier prochain à Las Vegas. Il offrira une définition impressionnante de 3.840 x 2.160 pixels avec une luminosité respectable de 250 cd/m², un taux de contraste de 800:1 et un temps de réponse de 8 ms de gris à gris.

Voilà tout pour l’actualité concernant les produits Sharp équipés d'écrans IGZO. Toutefois, le constructeur ne peut pas se permettre de faire cavalier seul avec sa technologie. À la peine ces derniers temps, Sharp voit dans l’IGZO une aubaine qui lui attire des amitiés de circonstance, avec le soutien de plusieurs ténors du secteur high-tech dont Intel, Qualcomm et Apple. Ainsi, Sharp se serait vu confier la majeure partie de la fabrication des futurs écrans de l’iPad. Des rumeurs parlent même de la sortie d’un iPhone 5S dès juin ou juillet 2013 doté d’un écran Retina+ reposant sur cette technologie. 


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires