Mots-clés |
  • technologie

Display Card, la carte bancaire avec clavier et écran

Chez Mastercard, la prochaine génération de carte bancaire sera dotée d’un petit écran LCD et de touches numériques tactiles. Ce système permettra de générer un code à usage unique pour réaliser des transactions en ligne.

La carte de Mastercard ressemble techniquement au projet CodeSure Matrix Display  Card de son concurrent Visa. Présentées il y a un an, les cartes dotées de ce dispositif arrivent  actuellement en Europe. © Visa La carte de Mastercard ressemble techniquement au projet CodeSure Matrix Display Card de son concurrent Visa. Présentées il y a un an, les cartes dotées de ce dispositif arrivent actuellement en Europe. © Visa

Display Card, la carte bancaire avec clavier et écran - 2 Photos

PDF

Depuis un an, une petite révolution se prépare dans le portefeuille. Après le déploiement massif de dispositifs de paiement sans contact (NFC) intégrés dans les cartes, Mastercard vient de présenter une nouvelle carte bancaire baptisée Display Card. Elle arbore un petit écran LCD et un clavier tactile à 10 chiffres avec un bouton On/Off, un autre pour valider et un dernier pour effacer ce qui a été saisi. La carte bancaire ressemble maintenant à une minicalculatrice. Et pourtant elle est incapable d’effectuer la moindre opération.

Malgré ce dispositif, il ne faut pas s’attendre à de grands changements dans la façon d’utiliser une carte bancaire. Par exemple, elle ne permettra pas de se passer d’un terminal de paiement en tapant le code sur la carte. Cet écran et ce clavier tactile ne lui offrent pour le moment qu’un seul atout : générer un code à usage unique, autrement appelé en anglais, One Time Password (OTP). Ce code permet de sécuriser les transactions des achats réalisés sur Internet.

Il est loin le temps des premières cartes bancaires en carton  (1951). Après la bande magnétique, la puce, le paiement sans contact,  l’heure est au renforcement de la sécurité des transactions réalisées en  ligne. Avec son écran LCD et son pavé tactile, la Display Card de Mastercard permet de  générer un code à usage unique pour garantir la sécurité de la  transaction. © Mastercard
Il est loin le temps des premières cartes bancaires en carton (1951). Après la bande magnétique, la puce, le paiement sans contact, l’heure est au renforcement de la sécurité des transactions réalisées en ligne. Avec son écran LCD et son pavé tactile, la Display Card de Mastercard permet de générer un code à usage unique pour garantir la sécurité de la transaction. © Mastercard

Les nouveautés de la Display Card

Concrètement lors de la phase du paiement sécurisé, sur une boutique en ligne, il faudra utiliser les touches tactiles de la carte pour saisir un code personnel et le valider. Une clé chiffrée garantissant la sécurité de la transaction s’affiche alors sur l’écran LCD. Reste à la reporter sur la page Web pour finaliser le paiement. Avec ce système, terminé les fastidieux champs à saisir (date d'expiration, série de chiffres de sécurité…) pour garantir l’authentification. Voilà pour le principe, car pour des raisons de sécurité Mastercard ne délivre pas de plus amples détails techniques.

C’est la société NagraID Security qui a développé cette carte pour le compte de Mastercard. Elle compte ajouter des fonctionnalités supplémentaires, comme l'affichage du solde du compte, l’historique des transactions récentes. Cette même société avait déjà mis au point un procédé de carte bancaire sécurisée similaire pour Visa.

La carte n’en est plus au stade de prototype, puisque dès janvier 2013, elle sera diffusée auprès des clients de la Standard Chartered Online Banking de Singapour. Une autre carte bancaire appelée PashiCombo est déjà disponible pour la banque Banca Monte Paschi Belgio en Belgique. Elle est dotée, elle aussi, d’un petit écran LCD, mais ne dispose que d’un seul bouton qui permet de générer directement la clé.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires