Mots-clés |
  • robotique,
  • DARPA,
  • drone

Pet-Proto, le robot escaladeur de la Darpa

Darpa, l’agence de recherche de l’armée américaine, finance un nouveau projet de robot humanoïde bipède. Baptisé Pet-Proto, le prototype est capable d’évoluer dans un univers doté d’obstacles difficilement franchissables. Il peut sauter et retomber sur ses jambes tout en conservant l’équilibre.

Pet-Proto est une variante musclée de Petman, un robot humanoïde dénué de tête créé par Boston Dynamics pour la Darpa. Ce robot est employé pour évoluer comme un humain dans des conditions extrêmes afin de tester des équipements destinés à la Défense ou pour les situations de catastrophes chimiques, nucléaires ou naturelles. © Boston Dynamics Pet-Proto est une variante musclée de Petman, un robot humanoïde dénué de tête créé par Boston Dynamics pour la Darpa. Ce robot est employé pour évoluer comme un humain dans des conditions extrêmes afin de tester des équipements destinés à la Défense ou pour les situations de catastrophes chimiques, nucléaires ou naturelles. © Boston Dynamics

Pet-Proto, le robot escaladeur de la Darpa - 1 Photo

PDF

Bientôt terminé les combattants humains d’aujourd’hui ? Sur le terrain militaire aussi, l’avenir appartient aux robots. Après le drone volant qui ressemble à Batman, la main robotisée pour désamorcer les explosifs, Cheetah le robot sprinter, ou encore AlphaDog le robot-mulet, la Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency) vient de présenter l’un des projets qu’elle soutient. Conçu par la société Boston Dynamics, le Pet-Proto est un robot humanoïde doté de jambes et de bras, capable de se déplacer dans un environnement très accidenté. Le concept entre tout à fait dans le cahier des charges de la Darpa qui souhaite faire évoluer des robots à deux ou quatre pattes sur les champs de bataille.

L’entité regroupe ce genre d’invention dans un programme global intitulé M3 (Maximum Mobility and Manipulation). Sur sa chaîne YouTube, la Darpa diffuse une vidéo sur laquelle on peut voir évoluer le Pet-Robot dans le cadre du Robotics Challenge, une compétition organisée par l'agence. Habilement, mais de façon un peu saccadée, il franchit des obstacles, saute, court, monte des marches d’escalier. Tout cela de façon fluide, ou presque. Comme on peut le constater sur la vidéo, le robot n’est pas vraiment autonome puisque des dizaines de câbles le relient aux ordinateurs pour qu’il puisse évoluer sans chuter lors de ses périlleuses manœuvres.


Créer un robot humanoïde capable de se déplacer dans des conditions extrêmes pour remplacer l'Homme, voilà ce que souhaite réaliser la Darpa, l'agence américaine chargée des projets en recherche avancée pour la Défense. Ce prototype conçu par Boston Dynamics va dans ce sens. © DARPAtv

Pet-Proto et les robots de la Darpa

Ni Boston Dynamics, que Futura-Sciences a interrogé, ni la Darpa ne délivrent de caractéristiques techniques sur ce prototype. Tout ce que l’on sait c’est que Pet-Proto est un cousin de Petman, un autre robot également développé par Boston Dynamics. Petman est aussi un bipède doté de bras et de jambes et qui est conçu pour tester l’usure et la solidité d’équipements militaires spéciaux dans des conditions extrêmement hostiles. Pet-Proto pourrait quant à lui accéder à une utilisation beaucoup plus opérationnelle une fois achevé, notamment sur les sites nucléaires endommagés, ou pour sauver des victimes ensevelies sous les décombres en cas de tremblement de terre.

En combinant cette technologie avec celles existantes (robots bipèdes capables de marcher sur le sable, de courir, danser ou encore manipuler avec précision des objets…), la Darpa pourrait bien créer une véritable machine de guerre. Pourvu que ces robots du futur ne se retournent pas contre leur créateur… Chausse-trappes et remparts risquent fort de ne pas se révéler suffisants pour s’en protéger. Finalement avec un zest d’intelligence artificielle, l’avènement décrit dans la saga de science-fiction Terminator pourrait bien devenir réalité dans l’avenir.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires