Mots-clés |
  • PC,
  • smartphone

Microsoft veut réinventer le PC… avec une recette déjà connue

À l’instar de Google avec son projet de smartphone modulable Ara, Microsoft pense à un ordinateur façon Lego, que l’on pourrait garder au goût du jour en remplaçant ses composants. Le concept est décrit dans un brevet qui mentionne des modules interchangeables empilés sous un écran. Une idée déjà explorée par d’autres constructeurs mais qui ne s’est pour le moment pas imposée.

Microsoft a déposé un brevet concernant un PC modulable mais il n’est pas le premier à y avoir pensé. © Koya979, Shutterstock Microsoft a déposé un brevet concernant un PC modulable mais il n’est pas le premier à y avoir pensé. © Koya979, Shutterstock

Microsoft veut réinventer le PC… avec une recette déjà connue - 2 Photos
PC modulaire

PDF

À moins d’être un peu bricoleur et amateur d’informatique, améliorer les performances d’un ordinateur qui commence à être dépassé se résume souvent à… en acheter un autre. Et si changer de processeur, augmenter la capacité de stockage, de mémoire vive ou opter pour la dernière carte graphique était aussi simple que d’intervertir des briques de Lego ? Telle est, en résumé, l’idée de Microsoft.

Le géant nord-américain a déposé un brevet auprès de l’USPTO, le bureau américain des brevets et des marques, qui décrit un « ordinateur modulable » permettant aux usagers de changer ses composants sans avoir besoin de compétences techniques particulières. Le concept se présente sous la forme d’un écran, qui pourrait être celui d’une tablette Surface, fixé à un socle par une charnière. Ledit socle se compose d’une superposition de modules imbriqués les uns aux autres par un système magnétique : processeur, carte graphique, mémoire, stockage, batterie, module sans fil, haut-parleurs.

Le brevet fait également référence à la possibilité d’ajouter des fonctionnalités avec des modules dédiés à la reconnaissance gestuelle ou un système de projection holographique qui pourrait sans doute être associé aux lunettes HoloLens. « Ainsi, le dispositif informatique peut être changé et modifié facilement par un utilisateur de manière intuitive, sans nécessité une connaissance approfondie du matériel », peut-on lire dans le texte.

Acer est à ce jour le seul constructeur à proposer un modèle grand public de PC modulable. © Acer
Acer est à ce jour le seul constructeur à proposer un modèle grand public de PC modulable. © Acer

Un PC modulable... d’autres y ont déjà pensé

On ne peut que louer l’intention d’aller vers plus de simplicité et de lutter contre l’obsolescence en informatique. Cependant, d’autres y ont pensé avant... On songe immédiatement au projet Ara de Google et à son concurrent le Puzzlephone. Il s’agit de smartphones modulables dont les composants principaux sont interchangeables, soit pour réparer, soit pour améliorer. Microsoft n’est pas non plus le premier à vouloir appliquer cette recette à l’ordinateur.

Lors du Consumer Electronics Show de 2014, Razer, constructeur de PC dédiés aux jeux vidéo, avait dévoilé le Project Christine. Il se présente sous la forme d’un châssis vertical dans lequel viennent s’enficher de part et d’autre des modules contenant les différents composants. Mais voilà, deux ans plus tard, le projet se résume toujours à une page Web où l’on peut laisser son adresse email pour être tenu informé…

En revanche, Acer a lui sorti un PC modulable en septembre dernier baptisé Revo Build. Le module de base se présente sous la forme d’une petite tour carrée de 12,5 cm de côté. Elle renferme la carte mère avec le processeur, la mémoire vive (2 Go), les connexions sans fil (Bluetooth et Wi-Fi) et 32 Go de stockage SSD. Elle coûte 199 euros.

Acer propose des modules complémentaires pour ajouter un ou plusieurs disques durs portables (jusqu’à 8 To), un amplificateur avec une sortie audio de qualité, une carte graphique performante ou encore une batterie externe pour smartphone qui fait aussi chargeur sans fil. Chaque élément est interconnecté par une broche magnétique. Les tarifs et la disponibilité de ces modules ne sont pas encore connus.

Une chose est sûre, il s’agit là de la version la plus aboutie et la plus séduisante de ce concept de PC modulable. Nul doute que le succès ou l’échec d’Acer sera observé avec attention. À commencer par Microsoft…


À voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires