Mots-clés |
  • jeux vidéo,
  • technologie

L'AR.Drone : des jeux vidéos sur iPhone... avec un engin vraiment volant

Parrot, société française spécialisée dans les accessoires Bluetooth pour téléphones mobiles, a annoncé mardi 15 juin, dans le cadre du salon E3 de Los Angeles, le lancement de l'AR.Drone, un quadricoptère à réalité augmentée. Ce petit hélicoptère à quatre hélices pilotable à distance grâce à un iPhone, un iPod Touch ou un iPad sera d'abord disponible aux Etats-Unis à la rentrée, au prix de 300 dollars.

Un AR.Drone vu de dessus, sans son carénage protecteur. L'engin se soutient en l'air comme un hélicoptère et modifie sa direction par l'inclinaison de ses hélices.. © Parrot Un AR.Drone vu de dessus, sans son carénage protecteur. L'engin se soutient en l'air comme un hélicoptère et modifie sa direction par l'inclinaison de ses hélices.. © Parrot

L'AR.Drone : des jeux vidéos sur iPhone... avec un engin vraiment volant - 1 Photo

PDF

Vedette française du salon CES de Las Vegas en janvier dernier, l'AR.Drone sera bel et bien commercialisé pour le grand public, a fait savoir la société Parrot lors du salon E3 dédié à l'univers du jeu vidéo.

L'AR.Drone est un quadricoptère constitué d'un cockpit central, de quatre hélices motorisées et de deux petites caméras. La première, positionnée sous la structure, permet de mesurer la vitesse de l'appareil et de réaliser des vols stationnaires. La seconde, en position frontale, retransmet en direct ce qu'elle filme sur l'écran d'un iPhone, d'un iPod Touch ou d'un iPad. La liaison est assurée par une connexion Wi-Fi.

L'AR.Drone se pilote en inclinant le terminal mobile (puisque les modèles d'Apple sont équipés d'accéléromètres), vers l'avant pour avancer ou sur le côté pour effectuer un virage. Des commandes tactiles à l'écran permettent également de réaliser des figures plus complexes, comme monter, descendre, reculer, pivoter, etc. Enfin, pour protéger l'appareil, Parrot a prévu un carénage se fixant sur le fuselage et venant entourer les hélices.

« Nous développons depuis quatre ans des concepts sans fil pour le jeu vidéo, expliquait en janvier dernier Henri Seydoux, fondateur et président de Parrot. Notre premier projet était une voiture de course Bluetooth. Nous l'avons développée, mais je n'étais pas satisfait. Il fallait que ça vole ! Je suis alors parti sur l'idée du quadricoptère. Avec des caméras vidéo et un ordinateur puissant, nous avons réalisé un drone très stable, qui se contrôle facilement et qui vole comme une libellule. »


L'AR.Drone sur le stand de Parrot au dernier salon E3, à Los Angeles.

Des jeux existants et à venir

Le projet AR.Drone a été conçu comme une plate-forme de développement ouverte. Un kit est donc mis à disposition des développeurs de jeux vidéo qui souhaiteraient créer des jeux autour de l'AR.Drone. Deux jeux sont d'ailleurs déjà disponibles sur l'App Store ; AR.FreeFlight (gratuit), AR.Dronegate et AR.FlyingAce (3 dollars).

Le quadricoptère AR.Drone sera commercialisé aux Etats-Unis dès le mois de septembre au prix de 300 dollars (environ 245 euros). Parrot n'a pas encore annoncé la disponibilité du produit pour le marché français.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires