Mots-clés |
  • Internet,
  • informatique,
  • jeux vidéo

Filles et garçons à égalité devant Internet

Face aux pratiques culturelles et aux médias, les comportements des filles et des garçons se rapprochent, affirme une étude Ipsos. Et pour les usages d'Internet et de l'ordinateur, l'égalité est acquise.

Les filles et les garçons se rejoignent sur les usages d'Internet et de l'informatique. © Tom Wang, shutterstock.com Les filles et les garçons se rejoignent sur les usages d'Internet et de l'informatique. © Tom Wang, shutterstock.com

Filles et garçons à égalité devant Internet - 2 Photos

PDF

Entre filles et garçons, l’égalité prime dans de nombreuses activités culturelles comme l'usage des nouvelles technologies, des médias et surtout d'Internet, selon l'étude annuelle Junior Connect’ que l'Ipsos vient de publier. Ces activités sont « déterminées par l'âge bien plus que par le genre », affirme l'institut en s'appuyant sur un sondage en ligne réalisé de mai à novembre 2012 auprès de 7.000 jeunes de moins de 20 ans, représentatifs d'une population de 15 millions de personnes en France.

Il en est ainsi des pratiques culturelles et de la fréquentation des médias, comme aller au cinéma, lire des livres ou des magazines, regarder la télévision ou encore surfer sur Internet. Quel que soit leur sexe, plus de 80 % des jeunes de 7 à 12 ans lisent régulièrement des magazines. Idem pour 90 % des 13-19 ans, filles ou garçons, qui possèdent un téléphone, ou les 55 % qui utilisent un smartphone dans cette tranche d'âge, selon Ipsos.

Pour l'ensemble de ces activités, l'intérêt indiqué par les enfants et les adolescents diffère très peu entre filles et garçons. © Ipsos
Pour l'ensemble de ces activités, l'intérêt indiqué par les enfants et les adolescents diffère très peu entre filles et garçons. © Ipsos

Neuf jeunes sur dix sont connectés tous les jours

Chez les moins de 20 ans, 90 % se connectent tous les jours à Internet, et là encore la connexion ou les usages sur Internet sont plus affaire d'âge que de sexe. Pour les plus jeunes, le Web sert surtout au divertissement (jeux, musique et vidéos) et aux devoirs. Au-delà de 12 ans, les activités se démultiplient, mais restent parfaitement mixtes. « Comme si l'effet combiné de l'âge et des nouvelles technologies tendait à effacer progressivement la frontière entre les genres », relève l'Ipsos.

Cette étude annuelle décrit les comportements et les aspirations des enfants et des adolescents. Elle mesure la fréquentation de tous les médias s'adressant aux jeunes de moins de 20 ans et analyse leur relation à tous les médias (presse, télévision, Internet, radio, cinéma) et tous les supports (PC, smartphones, tablettes, consoles, etc.).

Junior Connect’ analyse également leurs habitudes d'achat, leurs relations aux marques et à la publicité, pour tous les acteurs des médias et des nouvelles technologies, les annonceurs et leurs régies publicitaires.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires