Mots-clés |
  • Internet,
  • technologie

En bref : plus de 70 millions d'abonnés au mobile en France

Avec 65 millions d'habitants fin 2012, la France comptait environ 73 millions d'abonnés à la téléphonie mobile, d'après les derniers chiffres de l'Arcep.

La France compte désormais plus d'une carte Sim par personne. © Adam Radosavljevic, shutterstock.com La France compte désormais plus d'une carte Sim par personne. © Adam Radosavljevic, shutterstock.com

En bref : plus de 70 millions d'abonnés au mobile en France - 1 Photo

PDF

La France comptait 73,1 millions d'abonnés de clients à des services de téléphonie mobile au 31 décembre 2012, selon l'observatoire du marché des communications électroniques mobiles en France pour le quatrième trimestre 2012 publié par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). L'étude, qui ne traite pas de la proportion de smartphones, montre ainsi que 4,5 millions de cartes Sim supplémentaires ont été mises en circulation en un an (soit une augmentation de 6,5 %). Au 31 décembre 2012, selon l'Insee, la France, hors Mayotte, comptait environ 65.281.000 habitants. La pénétration de la téléphonie mobile atteint donc 112 % de la population, soit en moyenne 1,12 ligne par habitant, enfants compris.

En Métropole, le nombre de clients s'élève à 70,5 millions, soit une progression de 6,9 % en un an. Sur le seul dernier trimestre de 2012, ce nombre a progressé de 1,2 million. Au total, 62,8 millions de Français ont souscrit à un service mobile auprès de l'un des quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR) et 7,7 millions ont opté pour un opérateur virtuel (ou MVNOmobile virtual network operator).

La proportion du nombre de forfaits libres d'engagement a augmenté significativement depuis le début de l'année 2012, pour représenter en décembre dernier un tiers des forfaits. De même, le nombre de numéros mobiles conservés par portage (7,3 millions sur l'ensemble de l'année 2012) continue d'augmenter. Ces deux tendances s'expliquent facilement par l'arrivée de Free Mobile et de ses offres à bas coût au début de l'année 2012.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires