Mots-clés |
  • Internet,
  • téléchargement

En bref : Mega, J-1 avant le lancement

Demain soir, un peu avant 19 h, heure française, Megaupload va renaître sous le nom simplifié de Mega, un an jour pour jour après sa fermeture par les autorités américaines. Chaque utilisateur disposera de 50 Go de stockage gratuit, et les fichiers seront cryptés pour entraver les éventuelles attaques en justice des ayants droit.

« Encore deux jours avant que le gouvernement américain échoue et que l’innovation l’emporte. » Sur son compte Twitter, Kim Dotcom s’affiche en conquérant et ne manque pas une occasion de se moquer des autorités américaines. © Twitter, Futura-Sciences « Encore deux jours avant que le gouvernement américain échoue et que l’innovation l’emporte. » Sur son compte Twitter, Kim Dotcom s’affiche en conquérant et ne manque pas une occasion de se moquer des autorités américaines. © Twitter, Futura-Sciences

En bref : Mega, J-1 avant le lancement - 2 Photos

PDF

Un an jour pour jour après la fermeture surprise de Megaupload par les autorités américaines, le site de partage et de téléchargement de fichiers va rouvrir ses portes sous l’appellation Mega, et à l’adresse www.mega.co.nz. Sur le site de Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, le déconcertant fondateur du service, un compte à rebours égraine les secondes avant l’apparition en ligne du site.

Très actif sur son compte Twitter ces dernières semaines, il entretient le teasing en délivrant par pincées des informations, et en publiant quelques captures d’écrans de Mega. En outre, il ne manque pas une occasion de se moquer des autorités américaines et de jouer les « gros bras ».

Sur cette capture d’écran postée par Kim Dotcom sur son compte Twitter, on peut voir la nouvelle interface du gestionnaire de fichiers de Mega. Chaque fichier chargé est crypté et une clé de chiffrement est nécessaire pour pouvoir l’ouvrir. © Futura-Sciences
Sur cette capture d’écran postée par Kim Dotcom sur son compte Twitter, on peut voir la nouvelle interface du gestionnaire de fichiers de Mega. Chaque fichier chargé est crypté et une clé de chiffrement est nécessaire pour pouvoir l’ouvrir. © Futura-Sciences

Avec Mega, 50 Go d'espace de téléchargement gratuit

Hier, Kim Dotcom a annoncé une nouvelle surprise, avec l’octroi de 50 Go d’espace de stockage gratuit pour tous les comptes Mega. Il souhaiterait également redonner leurs privilèges aux anciens membres premium du service de téléchargement Megaupload, qui payaient un abonnement annuel ou mensuel pour bénéficier du service de façon illimitée. Enfin, il compte obtenir de la justice le droit pour les utilisateurs d’accéder à leurs données qui ont été confisquées lors de la fermeture du site il y a un an. Une demande qui semble pour le moment impossible, selon ses avocats.

Pour éviter de nouveaux déboires avec la justice, le site de partage va débarquer avec une nouveauté qui risque fort d’irriter les autorités et de les embarrasser. Les fichiers partagés seront cryptés, et une clé de chiffrement sera nécessaire pour pouvoir les consulter. Une opération qui sera réalisable d’un seul clic droit sur le fichier. Il sera alors difficile pour les autorités de détecter les œuvres partagées illégalement, et quand bien même, il serait nécessaire d’intenter autant de procès que de fichiers détectés. Avec cette astuce, les utilisateurs seront responsables des contenus qu’ils chargeront sur leur compte, et non plus Mega.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires