Mots-clés |
  • informatique

Le Z802, un miniordinateur bon marché gros comme une clé USB

Zero Devices, une société chinoise, propose un ordinateur à peine plus gros qu’une clé USB pour moins de 70 euros. Ce petit boîtier embarque un processeur de type ARM, une connexion Wi-Fi, une prise USB et HDMI. Via son système d’exploitation Android 4.0, il concurrence directement le Raspberry Pi qui vient de sortir et les Cotton Candy dont la disponibilité est annoncée pour cet été.

Commercialisé avant la sortie du Cotton Candy, un miniordinateur aux caractéristiques séduisantes, le Z802 est déjà en rupture de stock. Il s'adresse à un public non averti contrairement à son autre concurrent, le Raspberry Pi. © Zero Devices Commercialisé avant la sortie du Cotton Candy, un miniordinateur aux caractéristiques séduisantes, le Z802 est déjà en rupture de stock. Il s'adresse à un public non averti contrairement à son autre concurrent, le Raspberry Pi. © Zero Devices

Le Z802, un miniordinateur bon marché gros comme une clé USB - 2 Photos

PDF

Alors que le miniordinateur Raspberry Pi est tout juste commercialisé et que le Cotton Candy n’est pas disponible avant cet été, Zero Devices, une société chinoise basée à Shenzhen, a déjà lancé discrètement le Mini Android TV Z802 fonctionnant avec Android 4.0 Ice Cream Sandwich.

La machine est à peine plus grosse qu’une clé USB. Vendue 76 dollars, soit environ 61 euros, l'appareil est déjà en rupture de stock, sans doute en raison de son tarif. Des précommandes sont ouvertes sur le site Asiapads afin de réserver la prochaine fournée de produits à partir du 10 juin.   

Le Z802, miniordinateur de moins de 200 g

L'appareil mesure 8,8 x 3,5 x 1,2 cm pour moins de 200 g. Pas plus encombrant qu'un téléphone, il peut pratiquement se faire oublier dans la poche. Pour l'utiliser, il suffit de brancher un hub USB sur la prise disponible afin d’y connecter un clavier et une souris.

Le Z802 est également doté d’une prise mini-HDMI pour être branché sur une TV ou un écran et possède une prise mini-USB pour son alimentation électrique. Pour se connecter au réseau, il intègre une puce Wi-Fi. Sous son boîtier se trouve un processeur Allwinner A10 d'ARM doté d’un seul cœur cadencé à 1,5 Ghz. Pour la vidéo, le Z802 dispose d’un processeur graphique 3D capable d’afficher des vidéos HD en 1.080 p. Côté mémoire, le miniordinateur est équipé de 512 Mo de DDR3 et 4 Go de mémoire de stockage. Une capacité qu’il est possible d’étendre à 32 Go grâce à la présence d’un lecteur de cartes microSD. Toutefois, avec un tel ordinateur, l'idéal reste d’accéder à son environnement personnel hébergé sur Internet.

Un peu plus gros qu’une clé USB, le Z802 de Zero Devices se transforme en un véritable ordinateur une fois relié à un écran et par USB ou Wi-Fi à un clavier et une souris. Il est animé par Android 4.0. © Zero Devices
Un peu plus gros qu’une clé USB, le Z802 de Zero Devices se transforme en un véritable ordinateur une fois relié à un écran et par USB ou Wi-Fi à un clavier et une souris. Il est animé par Android 4.0. © Zero Devices

Pas de certification de la part de Google

Avec son prix plutôt abordable, l’appareil reste toutefois moins élaboré que le Cotton Candy (par ses composants et ses usages) qui sera vendu moins de 200 dollars (environ 160 euros). Rappelons que ce dernier est doté d’un processeur quadri-cœur, d’un poids plume de 21 g et sa mémoire vive d’1 Go. En outre, en plus d'Android, il héberge également une distribution Ubuntu pour plus de souplesse d'utilisation.

Bien qu'il soit immédiatement utilisable et totalement fonctionnel, le système d'exploitation du Z802 est sans doute son point faible. Android est en effet limité à l’essentiel, puisque faute de certification Google, il n'a pas officiellement accès au Google Play Store. La machine peut néanmoins accéder sans souci au cloud d’un utilisateur. En outre, il est certainement possible d'installer une distribution Ubuntu sur l'appareil. 

Même si ses concurrents ont remis à la mode le concept de miniordinateur, le Z802 est donc le premier appareil du genre fonctionnel et accessible au grand public à prix abordable. En effet, le minuscule Raspberry Pi, un ordinateur sans coque un peu plus gros qu’une clé USB, a été imaginé pour favoriser l’étude de l’informatique par les jeunes. Quant au prometteur Cotton Candy, il n'est toujours pas disponible et son prix est bien au-delà de celui du Z802.

Créer un miniordinateur très bon marché n’est pas nouveau. Dès 1980, Lord Clive Sinclair avait mis au point une machine dont l’appellation fait penser au Z802 : le ZX 80, un boîtier doté d’un clavier bleu qu’il suffisait de brancher sur une TV. Il était nécessaire de disposer de solides notions d’informatique pour l’exploiter, puisqu’il fallait le programmer en Basic pour lui faire effectuer la moindre opération. Il coûtait aux alentours de 1.000 francs de l’époque.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires