Mots-clés |
  • informatique,
  • smartphone,
  • tablette,
  • robotique,
  • infrarouge,
  • SoC,
  • Automobile

En vidéo : Kinect bientôt dans les appareils mobiles

PrimeSense, la société israélienne à l’origine de la technologie de détection des mouvements utilisée par le capteur Kinect, vient de dévoiler une version miniaturisée de son capteur 3D. Il peut être intégré dans des PC portables, des smartphones, des tablettes ou encore des téléviseurs, ouvrant la voie à des interfaces contrôlées par les gestes.

Le capteur Capri est dix fois plus petit que celui créé à l’origine par PrimeSense et qu’utilise le Kinect de Microsoft. Une miniaturisation qui va permettre d’intégrer la technologie de détection des mouvements en 3D dans de nombreux appareils électroniques grand public, avec à la clé des usages inédits. © PrimeSense

Le capteur Capri est dix fois plus petit que celui créé à l’origine par PrimeSense et qu’utilise le Kinect de Microsoft. Une miniaturisation qui va permettre d’intégrer la technologie de détection des mouvements en 3D dans de nombreux appareils électroniques grand public, avec à la clé des usages inédits. © PrimeSense

PDF

PrimeSense : ce nom est peu connu et pourtant, cette jeune pousse israélienne a inventé la technologie de détection des mouvements du capteur Kinect de Microsoft. Il s’agit d’une innovation majeure de ces dernières années, qui a rapidement dépassé la sphère des jeux vidéo et donné lieu à d’innombrables applications, notamment dans la robotiquel’aérospatiale, la cartographie, la médecine ou encore de l’animation 3D.

À l’occasion du Consumer Electronics Show (CES) qui s’est tenu la semaine dernière aux États-Unis à Las Vegas, PrimeSense a présenté la version miniaturisée de son capteur 3D. Baptisé Capri, il est dix fois plus petit que celui utilisé par Kinect, tout en étant capable de faire exactement la même chose, à savoir capturer un environnement en 3D dans lequel les mouvements du corps, les objets ou la configuration d’une pièce sont pris en compte.


Dans cette vidéo, PrimeSense imagine avec, il faut le dire, une bonne dose d’anticipation, les usages quotidiens que son capteur 3D Capri pourrait engendrer. On y découvre des applications basées sur la reconnaissance des gestes pour piloter un téléviseur ou un robot aspirateur, mais également sur la reconnaissance des visages pour déverrouiller la porte d’entrée en présence d’une personne donnée ou alerter le conducteur lorsque ses yeux quittent la route pendant trop longtemps. © PrimeSense

Capri, plus petit et moins cher que le capteur du Kinect

Le système repose sur une technologie brevetée, nommée Light Coding, qui mesure la distance des objets à l'aide d'une émission d'infrarouges et d'un capteur. Ces données, et celles de la caméra dans le visible, sont traitées en temps réel par le system on a chip (SoC) PrimeSense qui produit une image VGA de 640 x 480 pixels.

« La percée technologique [réalisée avec Capri, NDLR] est que nous avons été en mesure d'améliorer tous les aspects du système, tout en réduisant considérablement la taille globale », explique PrimeSense. Par exemple, le SoC Capri utilise des composants plus puissants, moins gourmands en énergie ainsi qu’un algorithme de décodage plus performant. Autre avantage, son coût est également inférieur à celui du capteur d’origine embarqué dans le Kinect, ce qui favorisera son intégration dans une large gamme d’appareils électroniques grand public.

Premiers produits équipés du capteur Capri en 2014

Grâce à ce pas technologique important, PrimeSense veut mettre son capteur à disposition des fabricants de terminaux mobiles (tablettes, smartphones, ordinateurs), de téléviseurs, d’appareils domotiques, d’automobiles… Une liste qui n’est pas exhaustive. Contrôler avec les gestes l’interface d’un ordinateur, d’une télévision, commander des fonctions dans son domicile, piloter certains appareils ménagers, lancer desapplications de réalité augmentée sur un mobile et voire filmer en 3D : voici quelques utilisations envisageables.

La version de Capri présentée au CES est plus étroite et à peine plus longue qu’une tablette de chewing-gum. Mais PrimeSense précise qu’il s’agit là d’un « design de référence » que les fabricants auront tout loisir de modifier pour l’intégrer au mieux dans leurs produits. À partir de l’année prochaine, et peut-être même un peu avant, nous devrions voir arriver les premiers appareils équipés du capteur Capri.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires