Mots-clés |
  • informatique,
  • technologie,
  • chimie

Un verre de lunettes qui se teinte au soleil en 20 millisecondes

Les verres de lunettes qui s'obscurcissent à la lumière sont connus depuis longtemps. Mais un matériau qui change ainsi de transparence presque instantanément, voilà qui est nouveau et qui pourrait servir aussi... au stockage d’informations.

L'opacification de cette solution traitée au moyen du HABI de nouvelle génération est presque immédiate. Crédit Université d'Aoyama L'opacification de cette solution traitée au moyen du HABI de nouvelle génération est presque immédiate. Crédit Université d'Aoyama

PDF

Dans les laboratoires d’optique et de chimie de l’université d’Ayoama Gakui, au Japon, l’ingénieur en chimie Jiro Abe et ses collègues ont mis au point un nouveau matériau photosensible.

Ces chercheurs étudiaient les propriétés de matériaux dits photochromatiques à base de hexaarylbiimidazole (HABI). Dans leur état naturel, ces matériaux sont transparents mais deviennent plus foncés sous l’action de la lumière ultraviolette. Cependant, cette réaction prend plusieurs dizaines de secondes, et dès lors, seule une application comme lunettes de soleil avait pu en être inspirée.

Une amélioration de performances spectaculaire

Abe et ses collègues ont constaté qu’en ajoutant du naphtalène, ils pouvaient sensiblement raccourcir le temps de réaction et obtenir un changement de couleur en environ 180 millisecondes. Mieux, en ajoutant un autre composé (le cyclophane), ce délai descend à 30 millisecondes. Dans la publication, parue dans la dernière livraison du Journal of the American Chemical Society, l’équipe d’Abe mentionne que le composé à base de cyclophane retourne tout aussi rapidement à son état primitif, c’est-à-dire totalement transparent, dès que l’exposition au rayonnement UV a cessé. De plus, le nouveau matériau est si stable que le même cycle peut être répété des milliers de fois.

Si elle est ajoutée à du Plexiglas ou d’autres matériaux utilisés en optique, la nouvelle version de HABI pourrait convenir à la confection de lunettes solaires particulièrement efficaces.

D’autres applications se profilent aussi, tels des dispositifs de stockage optique de l’information, dans lesquels la capacité de changer rapidement de couleur en laissant passer ou non un faisceau pourrait être utilisée.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires