Mots-clés |
  • informatique

Test : la préversion d’Internet Explorer 10 pour Windows 7

Microsoft vient de publier une préversion d’Internet Explorer 10 pour Windows 7, mise à disposition du grand public. Elle reprend les principales nouveautés d'IE 10 pour Windows 8. Le navigateur reçoit un nouveau moteur de rendu, une prise en charge plus étendue des derniers standards Internet (HTML5, CSS3), et l’activation par défaut du Do not track. Futura-Sciences a testé IE 10 pour vous.

Avec Internet Explorer 10, Microsoft a choisi d’activer par défaut la  fonction Do not track qui signale aux sites Web que l’internaute ne  souhaite pas voir ses données être collectées à des fins publicitaires.  Un choix guère apprécié des annonceurs et qui complique la recherche  d’un compromis entre les divers acteurs concernés afin de standardiser  le Do not track. © MZ, Eureka Presse Avec Internet Explorer 10, Microsoft a choisi d’activer par défaut la fonction Do not track qui signale aux sites Web que l’internaute ne souhaite pas voir ses données être collectées à des fins publicitaires. Un choix guère apprécié des annonceurs et qui complique la recherche d’un compromis entre les divers acteurs concernés afin de standardiser le Do not track. © MZ, Eureka Presse

Test : la préversion d’Internet Explorer 10 pour Windows 7 - 2 Photos

PDF

Un peu moins d’un mois après avoir lancé Windows 8 équipé par défaut d’Internet Explorer 10 (IE 10), Microsoft offre la possibilité aux utilisateurs de Windows 7 de découvrir cette nouvelle édition du navigateur. Une préversion d’Internet Explorer 10 pour Windows 7 est disponible en téléchargement depuis le 13 novembre. On peut donc la découvrir en l’installant tout en gardant à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’une version définitive.

« Si vous installez la Preview Release, vous bénéficierez de nouvelles fonctions incluant des performances et une sécurité améliorées, mais il se pourrait également que vous rencontriez plus fréquemment des erreurs que si vous utilisiez une version antérieure d’Internet Explorer », prévient Microsoft. Cette mise en garde est habituelle pour ce genre de version non définitive. Internet Explorer 10 ne peut être installé que sur Windows 7 Service Pack 1 (SP1) en édition 32 et 64 bit ou Windows Server 2008 R2 (SP1) 64-bit. Votre ordinateur doit disposer au minimum de 512 Mo de mémoire vive, de 70 Mo (version 32 bit) ou 120 Mo (version 64 bit) d’espace disque. Les utilisateurs de Windows XP et de Windows Vista n’auront quant à eux pas le loisir de goûter à cette nouvelle version.

Internet Explorer 10 : un nouveau moteur JavaScript

Notre test a été réalisé à partir d’un PC sous Windows 7 SP1 64 bit sur lequel figurait Internet Explorer 9. Première chose à savoir : l’installation de la préversion d’IE 10 remplace IE9 ou toute autre version antérieure détectée. En revanche, les favoris et les réglages sont conservés. Les utilisateurs d’Internet Explorer 9 ne verront de prime abord aucune différence avec son successeur. Et pour cause, l’interface est exactement la même avec une organisation minimaliste qui donne la priorité à l’affichage du contenu. Par défaut, les barres de menus, de favoris, d’état et de commandes sont désactivées pour ne laisser apparaître sur la même ligne que les deux boutons de navigation, la barre d’adresses et les onglets actifs. Un dépouillement qui augmente la sensation d’immersion lorsque l’on visite un site Internet.

L’interface d’Internet Explorer 10 est en tout point identique à celle d’Internet Explorer 9 avec une barre de navigation réduite à sa plus simple expression afin de privilégier l’immersion lors de la consultation d’un site. Internet Explorer 10 ne sera pas disponible pour Windows XP et Windows Vista. © MZ, Eureka Presse
L’interface d’Internet Explorer 10 est en tout point identique à celle d’Internet Explorer 9 avec une barre de navigation réduite à sa plus simple expression afin de privilégier l’immersion lors de la consultation d’un site. Internet Explorer 10 ne sera pas disponible pour Windows XP et Windows Vista. © MZ, Eureka Presse

Il y a pourtant des différences majeures entre IE 9 et IE 10, mais on les trouve sous le capot. Tout d’abord, il y a le nouveau moteur de rendu JavaScript Chakra, utilisé par la version Windows 8 d’IE 10 et qui fait gagner le navigateur en rapidité par rapport à IE 9. La navigation est annoncée comme plus étendue grâce à une prise en charge des derniers standards techniques du Web que sont HTML5 (IndexedDB, Application Cache, API HTML5 Drag and Drop et HTML5 Sandboxing, Web Sockets, HTML5 History) et CSS3 (3D Transforms, Gradient, Text Shadow, Transitions et Animations).

Selon divers tests (Cross Browser Handbook et Lucidchart) réalisés à partir des benchmarks les plus répandus, Internet Explorer 10 se montre plus performant qu’IE 9, Firefox, Opera et Safari, mais il est battu par Chrome 23 qui reste à ce jour le navigateur le plus rapide. Des résultats qu’il faudra revoir au moment de la sortie de la version définitive d’IE 10 sur Windows 7.

Le Do not track activé par défaut

L’autre nouveauté importante à signaler concerne l’activation par défaut de la fonction Do not track (DNT) promue par Microsoft. Celle-ci permet à l’internaute de faire savoir aux sites qu’il consulte qu’il ne souhaite pas voir ses données être collectées à des fins publicitaires. Mais encore faut-il que les sites Internet jouent le jeu… Réagissant à la décision d’activer le Do not track par défaut dans Internet Explorer 10, Yahoo! a d’ores et déjà fait savoir qu’il ignorera les requêtes adressées par le navigateur et continuera à collecter des données à des fins publicitaires. Motif : IE 10 applique le réglage par défaut sans laisser le choix à l’utilisateur.

Le W3C, le consortium en charge de la définition des standards Web, a mis en place un groupe de travail pour œuvrer à une standardisation du DNT. Mais les acteurs du monde de la publicité qui participent aux débats ne voient pas la chose d’un très bon œil. Surtout, ils reprochent à Microsoft de passer en force et de vouloir verrouiller le marché de la publicité en ligne. Un compromis est loin d’être en vue et il y a un risque de voir le Do Not track vidé de sa substance pour ne devenir qu’un avertissement de principe. Il n’en demeure pas moins que cette fonction apporte aux internautes un surcroît de confidentialité qui est toujours bon à prendre.

Microsoft n’a pas encore communiqué de date précise pour la sortie de la version définitive d’Internet Explorer 10. Elle sera fonction des retours d’expérience recueillis auprès des développeurs et des utilisateurs et des modifications qui en découleront.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires