Mots-clés |
  • informatique

Sauvegarde : l'ODS-D55U de Sony stocke 1,5 To sur des cartouches Blu-ray

 

Le boîtier Sony qui héberge les 12 Blu-ray a une épaisseur de 2,5 centimètres. © Sony Le boîtier Sony qui héberge les 12 Blu-ray a une épaisseur de 2,5 centimètres. © Sony

Sauvegarde : l'ODS-D55U de Sony stocke 1,5 To sur des cartouches Blu-ray - 2 Photos

PDF

Enregistrer jusqu’à 1,5 téraoctet de données, soit l'équivalent de 30 Blu-ray dans une seule cartouche, voici la solution de sauvegarde de données que souhaite proposer Sony dans quelques mois. Son ambition : se substituer aux solutions de sauvegarde sur bandes ou disques durs.

Sony vient de présenter un dispositif de stockage optique, baptisé ODS-D55U. Il se veut une alternative aux habituels systèmes de sauvegarde des données sur bandes magnétiques prisés par nombre d'entreprises. Il s'agit d'un gros lecteur-graveur, capable de gérer des grosses cartouches. 

Elles ressemblent aux MiniDisc et autres disques Zip, stars de la sauvegarde des années 1990. D’une épaisseur de 2,5 cm, chaque boîtier renferme 12 disques Blu-ray capables d’héberger de 300 Mo à 1,5 To de données. Pour atteindre cette capacité, les disques utilisés reposeraient sur la nouvelle spécification BDXL de Sony. Elle permet de stocker jusqu’à 128 Go de données sur quatre couches d’un disque Blu-ray à une vitesse de 2 à 4X en écriture. Cependant, pour lire ce format de disque, les équipements Blu-ray actuels ne sont pas compatibles.

Pour le reste des spécificités techniques, Sony est avare de commentaires et se contente de renvoyer vers son communiqué officiel. Nous n’en saurons donc pas plus sur les performances d’écriture-lecture, le prix ou la disponibilité.

L'ODS-D55U permettrait de stocker de 300 Go à 1,5 To de données sur une seule cartouche comportant 12 disques Blu-ray. © Sony
L'ODS-D55U permettrait de stocker de 300 Go à 1,5 To de données sur une seule cartouche comportant 12 disques Blu-ray. © Sony

Le nouveau système de stockage de Sony, bientôt en vente ?

Seules informations : on apprend que le constructeur se donnerait jusqu’à cet automne pour éventuellement commercialiser cette solution et que l’appareil devrait se connecter à l’ordinateur via un connecteur USB 3.0. Ces cartouches et ce lecteur séduiront-ils les professionnels auxquels ils se destinent ? Il est vrai que les supports de stockage optiques sont assez robustes. Ils résistent bien aux variations de température, à l’humidité et la poussière.

Mais lorsqu’il s’agit de stocker des quantités astronomiques de données, mieux vaut compter sur les solutions de sauvegarde sur bandes, bon marché et fiables. Autre écueil : le coût. Un disque Blu-ray d’une capacité de 100 Go (BD-RE XL) vaut déjà plus de 90 euros !

 


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires