Mots-clés |
  • informatique,
  • technologie,
  • Internet,
  • jeux vidéo

Pas assez de Zune pour Microsoft, trop d’iPad 2 pour Apple

 

Apple aurait déjà vendu plus d'1 million d’iPad 2 selon certains analystes. © Apple Apple aurait déjà vendu plus d'1 million d’iPad 2 selon certains analystes. © Apple  

Pas assez de Zune pour Microsoft, trop d’iPad 2 pour Apple - 2 Photos

PDF

Contraste saisissant entre Microsoft et Apple sur le marché des gadgets high-tech. Alors que l’un arrêterait la production de ses baladeurs Zune faute de demande selon l'agence Bloomberg, l’autre est en rupture de stock avec l'iPad 2.

Microsoft a décidément bien du mal à concurrencer Apple sur le marché des équipements high-tech. Selon l’agence Bloomberg qui cite une source proche du dossier, la firme de Redmond compte arrêter progressivement la production de ses baladeurs multimédia Zune en raison d’une très faible demande.

Commercialisés aux États-Unis depuis 2006 et longtemps présentés comme des « iPod Killers », ces derniers n’ont jamais réussi à concurrencer sérieusement les baladeurs d’Apple.

Le Zune HD serait le dernier baladeur multimédia Zune fabriqué par Microsoft selon l’agence Bloomberg. © Microsoft
Le Zune HD serait le dernier baladeur multimédia Zune fabriqué par Microsoft selon l’agence Bloomberg. © Microsoft

La plateforme Zune devrait toutefois subsister

Selon Bloomberg, le logiciel de synchronisation Zune et la plateforme de musique et de vidéos en ligne Zune Marketplace ne vont toutefois pas disparaître car Microsoft continuera à les proposer dans sa console Xbox et ses téléphones Windows Phone  7.

Ironie du sort, Bloomberg révèle l’arrêt de la production de nouveaux baladeurs Zune alors qu’Apple reconnaît ne pas réussir à répondre à la demande pour l’iPad 2.

Les analystes estiment que plus d’1 million d’exemplaires auraient déjà été vendus et rupture de stock oblige, les délais de livraison sont désormais de trois à quatre semaines aux États-Unis. Pas sûr que Steve Ballmer, le P-DG de Microsoft, apprécie beaucoup le succès de l’autre Steve (Jobs bien sûr, le patron d’Apple).

 


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires