Mots-clés |
  • informatique,
  • Internet

En bref : Paylib, la réponse française à PayPal

BNP Paribas, La Banque postale et la Société générale viennent de dévoiler une solution de paiement en ligne sécurisée baptisée Paylib. Les 23 millions de clients de ces trois banques pourront activer le service et l’utiliser pour régler leurs achats sur Internet depuis leur ordinateur ou des terminaux mobiles sous Android et iOS.

Le service de paiement en ligne sécurisé Paylib proposé par BNP Paribas, La Banque postale et la Société générale s’utilise depuis un ordinateur ou bien des smartphones et tablettes sous Android et iOS. © Paylib Le service de paiement en ligne sécurisé Paylib proposé par BNP Paribas, La Banque postale et la Société générale s’utilise depuis un ordinateur ou bien des smartphones et tablettes sous Android et iOS. © Paylib

PDF

Le 24 septembre, un nouveau service de paiement en ligne sécurisé sera lancé en France. Il s’agit de Paylib, une solution proposée par BNP Paribas, La Banque postale et la Société générale, qui totalisent 23 millions de clients. Le principe de base est le même que celui du géant du secteur PayPal, à savoir que les internautes n’ont pas à communiquer leurs coordonnées bancaires au moment de l’achat.

Cependant, Paylib veut se distinguer de son concurrent états-unien sur plusieurs points. D’abord, les utilisateurs n’ont pas à communiquer leurs coordonnées de carte bancaire et données personnelles lors de la création du compte, puisque les banques partenaires les ont déjà à disposition. Autre avantage, les achats réalisés avec Paylib apparaissent directement sur le relevé bancaire, et l’utilisateur ne change pas d’interlocuteur pour le suivi de ses transactions. Pour activer gratuitement Paylib, les clients peuvent passer par leur espace en ligne sur le site de BNP Paribas, de La Banque Postale ou de Société Générale, ou bien utiliser l’application mobile Android ou iOS. Ensuite, il leur suffit de communiquer une adresse de courrier électronique à laquelle ils associent un mot de passe, et de choisir la carte bancaire qu’ils veulent utiliser. Au moment de régler un achat sur un site de e-commerce partenaire, le client pourra choisir Paylib et n’aura plus qu’à entrer son adresse électronique et son mot de passe pour valider. Une précision : si une personne possède un compte dans au moins deux des trois banques concernées, il lui faudra créer autant de comptes Paylib distincts.

Pour le moment, huit e-marchands français ont décidé d’adopter Paylib. Parmi eux figurent certains des principaux sites français comme Showroomprivé, voyages-sncf.com, vente-privee.com, La Poste, PriceMinister Rakuten et Leroy Merlin. Ces sites intégreront Paylib à leurs solutions de paiement entre le 24 septembre 2013 et le premier trimestre 2014. Les promoteurs du service assurent qu’il ne s’agit que d’un début. Ils comptent enrichir le système avec de nouvelles fonctionnalités (comme le paiement à la livraison et un coffre-fort électronique), sur lesquelles ils ne donnent pas plus de détails. Reste à voir si Paylib séduira de grands sites de e-commerce étrangers et d’autres enseignes importantes dans l’Hexagone, qui travaillent de longue date sur Internet avec PayPal…


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires