Mots-clés |
  • Espace,
  • GPS,
  • étoile

Le sextant : principe et utilisation

PDF

Le sextant es un instrument qui mesure l'angle entre l'horizon et un objet lointain (clocher, montagne, etc.) ou un astre (Soleil, Lune ou étoile).

Le sextant pour se repérer sur terre et en mer

Il a été conçu pour la navigation marine et peut être aussi utilisé pour se repérer sur terre ou dans les airs. La mesure de la hauteur du Soleil dans le ciel à midi indique par exemple la latitude du lieu pour peu que l'on connaisse la date. Ainsi, le jour du solstice d'été de l'hémisphère nord, si le Soleil est à 0°, on est au pôle nord (latitude 90°) ; s'il se trouve à 90°, on est sur l'équateur (0°) ; s'il est à 45°, on est à 45° de latitude nord.

La nuit, on peut se servir du sextant pour mesurer la hauteur angulaire dans le ciel d'étoiles reconnaissables puis regarder sur des tables astronomiques pour trouver, là aussi, la latitude du lieu.

Composition d'un sextant

Un sextant est composé d'une petite lunette, pour viser l'horizon, de deux miroirs (qui projettent l'image de l'objet visé), de filtres éventuels (pour le Soleil), d'un bras mobile et d'un arc de cercle gradué. L'angle d'ouverture est de 60°, soit un sixième de cercle, d'où le nom de l'instrument. Le sextant est une amélioration de l'octant, plus ancien, qui s’ouvrait sur 45°, soit un huitième de cercle.

En marine et en aéronautique, les moyens de radionavigation puis le GPS ont remplacé cet instrument.

Sextant fabriqué entre 1820 et 1860 par la firme londonienne Spencer, Browning & Rust, exposé au U.S. Geological Survey museum. © USGS Sextant fabriqué entre 1820 et 1860 par la firme londonienne Spencer, Browning & Rust, exposé au U.S. Geological Survey museum. © USGS

Le sextant : principe et utilisation - 1 Photo


Sur le même sujet