Mots-clés |
  • Astronomie

Biographie de Tycho Brahé

(1546-12-14 - 1601-10-24)

Astronome

PDF

Principales découvertes

Il est le premier grand observateur des temps modernes, avant l'apparition de la lunette astronomique.

Sa biographie

Né en 1546 au Danemark, Tycho Brahe est le premier grand observateur des temps modernes, un des plus illustres astronomes du 16 ème siècle. Elevé dans une famille issue de la haute noblesse danoise, il a la possibilité de développer ses capacités intellectuelles aux côtés d'un oncle amateur d'alchimie. Il entre à l'université en 1559 et c'est l'observation d'une éclipse de Soleil un an plus tard qui lui fait découvrir l'astronomie. Peu porté vers les études de droit que son père envisageait pour lui, Tycho Brahé découvre les mathématiques, voyage en Europe pour rencontrer d'autres scientifiques et achète de nombreux instruments de mesures pour les tester : astrolabe, cadrant... Il rentre chez lui en 1571, à la mort de son père.

L'Observatoire d'Uraniborg, représentation extraite d'un ouvrage de T Brahe, Astronomiae instauratae mechanica, 1598
L'Observatoire d'Uraniborg, représentation extraite d'un ouvrage de T Brahe, Astronomiae instauratae mechanica, 1598

En 1572, l’apparition d’une « étoile nouvelle », une supernova dans la constellation de Cassiopée, secoue les esprits : depuis Aristote, soit plus de 1500 ans, on pense en effet que le Ciel est immuable ! Pendant des semaines Brahe observe « son » étoile avec un sextant et constate l’absence de parallaxe de cette dernière : il en déduit que ce nouvel astre est très éloigné et qu'il ne fait donc pas partie du monde intra-lunaire. Rendu célèbre dans toute l’Europe, il est courtisé par les grands dirigeants ; il accepte l’offre du roi Frédéric 2 qui lui fait construire un observatoire près de Copenhague de 1576 à 1580. Pendant des années Tycho Brahe dépense sans compter pour équiper son observatoire d’Uraniborg des plus grands instruments fabriqués par des artisans renommés, et passe ses nuits à accumuler les mesures, à une époque où n'existent ni lunettes ni télescopes.

Sphère armillaire à l'Observatoire d'Uraniborg, Astronomiae instauratae mechanica, 1598
Sphère armillaire à l'Observatoire d'Uraniborg, Astronomiae instauratae mechanica, 1598

Très méticuleux, il établit un catalogue d'étoiles, suit la trajectoire de différentes comètes et imagine un système du monde qui est la synthèse de ceux de Ptolémée et Copernic. A la mort de Frédéric 2 en 1588, Tycho Brahe perd son principal mécène et rentre à Prague où il devient mathématicien impérial. Il meurt en 1601, laissant le plus illustre de ses élèves, Johannes Kepler, poursuivre ses observations et devenir célèbre à son tour en découvrant les lois qui régissent les mouvements des planètes.