Mots-clés |
  • Astronomie,
  • rayonnement fossile,
  • big bang,
  • cosmologie,
  • planck,
  • relativité générale
Le rayonnement fossile : clé pour la cosmologie

Le rayonnement fossile, aussi appelé Cosmic Microwave Background ou CMB, est la lumière la plus vieille du monde et les cosmologistes l’analysent aujourd'hui à partir de sa carte sur la sphère céleste dressée par le satellite Planck.

Sommaire
PDF

Le rayonnement fossile, aussi appelé Cosmic Microwave Background ou CMB, est la lumière la plus vieille du monde et les cosmologistes l’analysent aujourd'hui à partir de sa carte sur la sphère céleste dressée par le satellite Planck.

Laurence Perotto est l'une des cosmologistes françaises qui participent à la mission Planck, dont le site Internet est excellent : Planck HFI. Chercheuse au CNRS, elle a rejoint, en octobre 2008, le groupe Planck du laboratoire de physique subatomique et de cosmologie de Grenoble. Son travail porte sur les distorsions du rayonnement fossile par effet de lentilles gravitationnelles ainsi que sur les contraintes des masses des neutrinos qui peuvent être obtenues à l’aide de Planck.

La cosmologiste Laurence Perotto. © LPSC Grenoble
La cosmologiste Laurence Perotto. © LPSC Grenoble

Elle nous a éclairés sur les questions liées à l'observation du rayonnement fossile par Planck ainsi que sur les enjeux de la mission dans une interview réalisée en janvier 2010, aujourd'hui intégrée à ce dossier.

Simulation de la carte du rayonnement fossile observé par Planck avec superposition du satellite. © ESA
Simulation de la carte du rayonnement fossile observé par Planck avec superposition du satellite. © ESA

Découvrez cette interview après une introduction au sujet de ce qu'est le rayonnement fossile et sa provenance. On y parle aussi des méthodes d'observation de cette lumière fossile par Planck ainsi que des problèmes des avant-plans et des anisotropies secondaires du rayonnement fossile. 

Le rayonnement fossile : clé pour la cosmologie - 2 Photos

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires