Mots-clés |
  • Astronomie,
  • Nasa,
  • JPL,
  • comète,
  • Système solaire
Mission Deep Impact, percuter la comète 9P/Tempel-1

Le 4 juillet 2005, un artefact de 372 kg, a percuté de plein fouet le noyau de la comète 9P/Tempel-1 sous le regard de caméras et spectromètres se tenant prudemment à 500 km de distance.

Page 2 / 7 - Historique des comètes visitées par des sondes spatiales Sommaire
PDF

Par le passé, plusieurs comètes ont déjà reçu la visite de sondes spatiales de diverses nationalités.

La comète Giacobini-Zinner a reçu la visite de la sonde Ice en 1985. © JPL/Nasa
La comète Giacobini-Zinner a reçu la visite de la sonde Ice en 1985. © JPL/Nasa

Ainsi, la comète Giacobini-Zinner avait été survolée le 11 septembre 1985 par la sonde Ice, qui n'était autre qu'un ancien satellite d'observation de la magnétosphère solaire depuis le point de Lagrange L1, nommé initialement ISEE 3 à son lancement en 1978, puis « dégagé » de l'attraction terrestre au terme de manœuvres particulièrement complexes afin d'être redirigé vers son nouvel objectif en le rebaptisant pour l'occasion.

La sonde Giotto visite, entre autres, la comète de Halley

Ce fut ensuite au tour de la comète de Halley d'être visitée les 6 et 9 mars 1986 par les deux sondes Vega (pour Venera-Galley, signifiant en russe Vénus-Halley, car les engins croisaient d'abord Vénus où ils larguaient un module scientifique).

Puis nous eûmes droit à la grande « nuit de la comète », avec le passage le 14 mars 1986 de la sonde européenne Giotto à proximité immédiate du noyau de Halley, événement couronné par les prises de vues spectaculaires d'éruptions gazeuses sur fond de roches tourmentées.

Halley sera encore visitée en mars 1986 par la japonaise Sakigake (Pionnier) qui traversera la queue de poussières à 6 millions de kilomètres du noyau, et Suisei (Comète) qui s'en approchera à 150.000 km.

Continuant sur sa lancée, Giotto survolera encore la comète Grigg-Skjellerup le 10 juillet 1992 à moins de 200 km, malheureusement sans transmettre d'images, l'objectif de sa caméra ayant été détruit lors de la traversée du nuage de poussières entourant Halley six ans plus tôt.

Deep Space One a visité la comète Borrely en 2001. © JPL/Nasa
Deep Space One a visité la comète Borrely en 2001. © JPL/Nasa

Deep Space One et son survol de la comète Borrely

Deep Space One, mue par un moteur ionique, visita encore la comète Borrely en septembre 2001, tandis qu'en janvier 2004, Stardust traversait la chevelure de Wild-1 en y recueillant des échantillons de matière, qui seront ramenés sur Terre en janvier 2006.

Mais toutes ces missions ont un point commun : elles étudient l'astre chevelu à distance, se contentant d'y diriger leurs instruments ou de collecter des matériaux externes. Avec Deep Impact, l'exploration cométaire revêtira une tout autre dimension.

Mission Deep Impact, percuter la comète 9P/Tempel-1 - 2 Photos

A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires