Mots-clés |
  • Astronomie,
  • astéroïde,
  • comète,
  • collision
Astéroïdes : l'apocalypse demain ?

Certains astéroïdes, dans leur course spatiale, s'approchent parfois de l'orbite terrestre. Ces géocroiseurs sont-ils une menace réelle pour la Terre ? Quels sont les moyens de prévention des risques de collision ? 

Page 4 / 10 - Astéroïde Apophis, l'apocalypse en 2036 ? Sommaire
PDF
Jean-Pierre Luminet Astrophysicien Observatoire Paris Meudon

Il est évidemment essentiel de surveiller les mouvements des géocroiseurs potentiellement dangereux. Le premier à éprouver nos défenses pourrait être Apophis (nommé d’après le dieu égyptien Apep, le Destructeur), un astéroïde de 300 m découvert simultanément par les équipes de scientifiques du Jet Propulsion Laboratory et de l’université de Pise, durant les vacances de Noël 2004.

En avril 2029, Apophis passera à l’intérieur des orbites des satellites géostationnaires. S’il entre dans le « trou de serrure » – une zone de l’espace à peine plus large que l’astéroïde lui-même, où les forces gravitationnelles lui donneraient une nouvelle impulsion, il pourrait se retrouver sur une trajectoire de collision avec la Terre 7 ans plus tard, le 13 avril 2036, un dimanche de Pâques. Les chances pour qu’Apophis emprunte ce passage furent alors estimées à 1 sur 45.000, mais des dizaines de facteurs peuvent influencer l’orbite des astéroïdes.

Nous sommes aujourd’hui parfaitement en mesure de déterminer avec précision les effets de la collision d’un corps de 300 m de diamètre et quelque 25 millions de tonnes, comme Apophis, avec la Terre. Cet APD est une sidérite, donc très dense et non poreux ; s’il suit une trajectoire de collision, sa vitesse au moment de l’impact serait de 12,5 km/s. Sachant cela, les astronomes estiment que la collision dégagerait une énergie équivalente à 510 mégatonnes, une puissance comparable à 34.000 bombes comme celle qui frappa Hiroshima. La catastrophe serait de la même ampleur, que l’astéroïde s’écrase sur la terre ferme ou qu’il plonge dans l’océan.

La chute d'un gros astéroïde sur Terre pourrait ressembler à cette vue d'artiste. © David Hardy
La chute d'un gros astéroïde sur Terre pourrait ressembler à cette vue d'artiste. © David Hardy

Astéroïde Apophis : et s'il tombait sur Terre ?

Dans le premier cas, la déflagration serait suffisante pour anéantir un pays grand comme l’Espagne ou la France, avec des millions de victimes à la clé. À la suite de la poussière libérée dans l’atmosphère, il pourrait en résulter un hiver d’impact dans l’hémisphère touché qui pourrait durer plusieurs mois.

Dans l’autre cas, le plongeon provoquerait un tsunami de proportions dantesques : les simulations numériques suggèrent une vague de 170 m de hauteur qui déferlerait à 100 km/h sur les mégapoles, faisant tout autant de victimes qu’un impact au sol. Le passage d’Apophis près de la Terre en 2013 ravivera les craintes, même si les mesures optiques qu’il sera possible de faire à cette occasion devraient réduire ou écarter définitivement le risque de collision.

La Terre est-elle menacée par les astéroïdes ?

La Terre a toujours été soumise à des impacts de comètes et d’astéroïdes, bien que de gros chocs soient très rares. Les astronomes de la Nasa mènent une étude appelée la « Spaceguard Survey » afin de détecter les astéroïdes géocroiseurs longtemps avant qu’ils ne nous touchent.

La conclusion est qu’il n’existe pas, à court ou moyen terme, de menace d’un astéroïde aussi grand que celui qui a tué les dinosaures. Les travaux se font au grand jour et les découvertes sont mises en ligne au quotidien sur le site Internet du programme NEO de la Nasa, auquel chacun peut rendre visite afin de constater que rien n’est prévu dans l’immédiat.

Astéroïdes : l'apocalypse demain ? - 1 Photo

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires