Mots-clés |
  • Univers

Hayabusa

PDF

Développée par la JAXA (agence spatiale japonaise), MUSES-C a été lancée le 19 mai 2004 depuis le centre spatial de Kagoshima, près de la ville de Uchinoura, dans le sud du Japon, par une fusée M-V.

Son nom d'origine provient de MU Space Engineering spacecraft C. Elle a ensuite été rebaptisée Hayabusa, ce qui signifie Faucon en japonais.

Son objectif est l'astéroïde Itokawa, qui fait partie de la famille des géocroiseurs, ceux des astéroïdes qui présentent le plus de risques car leurs trajectoires les amènent à couper celle de la Terre.

Le 19 mai 2004, la sonde a croisé la Terre, utilisant son attraction gravitationnelle pour se placer sur une nouvelle orbite elliptique la menant vers Itokawa. Lors de son passage à proximité de notre planète, Hayabusa a testé son système de navigation optique (ONC et LIDAR) qui lui permet de calculer sa position relative par rapport à un corps céleste.

Le 12 septembre 2005, elle a stoppé ses moyens de propulsion (moteurs ioniques) pour voler de concert avec l'astéroïde, à une vitesse relative nulle. Elle a effectué de nombreuses observations scientifiques (dont des mesures du champ gravitationnel, de la topographie…). Ces informations, intéressantes en elles-mêmes, ont servi à repérer les sites adéquats pour le prélèvement d'échantillons.

Ensuite, Hayabusa doit se rapprocher doucement de l'astéroïde jusqu'à y apposer un collecteur afin d'y prélever quelques échantillons. Ceux-ci, prélevés en trois endroits différents, pèseront approximativement 1 gramme au total.

* Première tentative le 19 novembre : échec de la collecte mais la sonde se serait bien posée sur Itokawa.
* Seconde tentative le 25 novembre : collecte apparemment réussie.

Un robot, appelé Minerva et développé par la JAXA, fut largué sur l'astéroïde afin d'en étudier la surface (échec : perte de contact avec le robot).

Finalement, après avoir passé quelques mois supplémentaires à étudier Itokawa, la sonde devrait redémarrer ses moteurs et se dirigera à nouveau vers la Terre qu'elle atteindra en juin 2007. La capsule contenant les échantillons se séparera de la sonde à une distance de 200 000 kilomètres et rentrera dans l'atmosphère, puis un parachute freinera la chute de la capsule qui sera récupérée dans le désert australien.


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires