Mots-clés |
  • Univers,
  • planète naine,
  • astéroïde,
  • Dawn

Cérès

PDF

Cérès, une planète naine d'environ 950 kilomètres de diamètre, située dans la ceinture principale d'astéroïdes, entre Mars et Jupiter, porte le nom de la déesse romaine de l'agriculture et de la fécondité.

Cérès, une planète naine

Découverte en 1801 par l'astronome italien Giuseppe Piazzi (directeur de l'Observatoire de Palerme en Sicile), elle est sans doute constituée de différents composés hydratés et de glace d'eau en surface, avec, en son centre, un noyau rocheux. C'est sa forme sphérique qui lui a valu de quitter la catégorie des astéroïdes et d'être reclassée comme planète naine en 2006 par l'Union astronomique internationale.

La magnitude de Cérès varie de 6,7 au périhélie (sa distance à la Terre est alors inférieure à 2 unités astronomiques, UA) à 9,3, ce qui permet de suivre son déplacement au milieu des étoiles avec une paire de jumelles.

Cérès observée par la sonde Dawn

Cérès a été photographiée en 2004 par le télescope spatial Hubble. Depuis mars 2015, la sonde américaine Dawn est installée en orbite autour d'elle et fournit des informations détaillées, notamment sur sa surface gelée. Les régions d'intensités lumineuses différentes traduisent la présence d'accidents topographiques (comme des cratères), des zones de composition chimique différente voire des signes de mouvements dans des volumes d'eau liquide internes ou même des geysers.

Cérès comprend de mystérieux points lumineux ou zones blanches à sa surface. Ici, une photographie de la planète naine prise par la sonde Dawn le 4 mai 2015 à une distance de 13.600 kilomètres. La résolution est de 1.3 kilomètre par pixel. © Nasa/JPL-Caltech/UCLA/MPS/DLR/IDA Cérès comprend de mystérieux points lumineux ou zones blanches à sa surface. Ici, une photographie de la planète naine prise par la sonde Dawn le 4 mai 2015 à une distance de 13.600 kilomètres. La résolution est de 1.3 kilomètre par pixel. © Nasa/JPL-Caltech/UCLA/MPS/DLR/IDA


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires