Mots-clés |
  • Univers,
  • GPS

Un système de protection des satellites mis en cause dans une étude

Une récente étude menée par une équipe Néo-Zélandaise a révélé que le nouveau système de protection envisagé pour les satellites américains pourrait avoir des conséquences désastreuses sur les hautes couches de l'atmosphère, ainsi que sur les transmissions radio à haute fréquence.

HYLAS, un satellite européen HYLAS, un satellite européen

PDF

Le RBR (Radiation Belt Remediation) mené par l'U.S Air Force et la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) prévoit en effet de protéger les satellites en orbite basse contre les flux de particules chargées venant de la ceinture de Van Allen et qui seraient aspirées par des tempêtes solaires ou d'éventuelles explosions nucléaires à très haute altitude.

Les circuits électriques de ces satellites pourraient ainsi être préservés en envoyant des ondes radio à basse fréquence pour neutraliser ces particules chargées et les faire retomber dans l'ionosphère après quelques jours.

Selon l'équipe de scientifiques, cette méthode altérerait de manière significative la haute atmosphère pendant plusieurs jours, et impacterait toutes les transmissions à haute fréquence (utilisées entre autres par les avions de lignes), ainsi que les liaisons avec les stations sol du système GPS de navigation par satellite.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires