Mots-clés |
  • Univers

Landsat, 30 ans d'activités

Le 23 juillet 1972, la NASA lançait le premier satellite de la famille Landsat et révolutionnait notre façon de voir et de comprendre notre planète à partir de l'espace. Depuis, les satellites Landsat n'ont cessé de nous rendre compte de la fragilité de notre écosystème et des profonds bouleversements climatiques qui accompagnent l'évolution de notre planète. Après plus de 30 ans d'exploitation, le fabuleux catalogue d'images produit par les satellites Landsat reflète les changements survenus à la surface de notre planète et l'empreinte indélébile de l'Homme.

Dessin d'artiste du satellite Landsat 7

Dessin d'artiste du satellite Landsat 7

PDF

Aujourd'hui, des centaines d'utilisateurs utilisent quotidiennement les données produites par ces satellites. Elles sont mises à profit pour des observations détaillées de la surface de la Terre et la gestion des ressources naturelles. Le programme Landsat a contribué, de façon significative, à la compréhension de l'environnement à l'échelle du globe. Il a été ainsi plus facile d'interpréter les modifications qui l'affectent et provoquées tant par des processus naturels que l'activité humaine. En outre, ces images sont utilisées dans des domaines aussi divers que l'éducation, la sécurité nationale US ou encore mises à la disposition de gouvernements de pays étrangers. Notons que les satellites Landsat sont utilisés comme instruments de mesure du taux d'accroissement (ou de décroissement) des populations autour des grandes métropoles du monde.

Le premier Landsat a été lancé le 23 juillet 1972 au moyen d'une fusée Delta II. Initialement appelé ERTS (Earth Resources Technology Satellite), il est renommé Landsat-1 en 1975 et cesse toute activité opérationnelle en 1978 avec près de 300 000 images acquises par ses instruments.

Landsat-1 a été suivi de Landsat-2 (janvier 1975) et Landsat-3 (mars 1975). Avec Landsat-4 (juillet 1982), la NASA inaugurait une nouvelle génération de satellites d'observation de la Terre aux capacités dans le visible et l'infrarouge grandement améliorées. Les images montraient des détails de 30 m, au lieu de 80 m et offraient trois bandes spectrales supplémentaires. Landsat-5 (mars 1984) fut suivi de Landsat-6 (octobre 1993) qui placé sur une mauvaise orbite par son lanceur sera déclaré comme perdu quelques semaines plus tard.

Landsat-7, le dernier satellite de la famille et le seul encore en activité opérationnelle a été mis à poste en avril 1999. La principale innovation par rapport à ses prédécesseurs est sa capacité à contrôler des processus environnementaux à petite échelle au niveau global et ce de façon saisonnière. On notera son aptitude à étudier les cycles de croissance des végétaux, le déboisement intempestif, la gestion des terres agricoles, l'érosion et toutes autres formes de 'dégradation' que subissent naturellement de vastes régions terrestres et l'urbanisation grandissante de notre planète.

L'exploitation de Landsat-7 s'inscrit dans le programme Mission to Planet Earth (NASA). Comme chacun le sait, les changements environnementaux qui affectent la Terre trouvent une origine dans l'activité humaine. A travers les missions de ce programme, une meilleure compréhension de ces événements est attendue et doit conduire les scientifiques à proposer et/ou apporter des solutions aptes à favoriser une parfaite osmose entre l'Homme et la biosphère qui l'abrite.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires