Mots-clés |
  • Astronomie,
  • Système solaire,
  • pluton,
  • Hubble,
  • méthane,
  • atmosphère,
  • soleil,
  • comète

Xena : l'énigme de la dixième planète du système solaire

Les mesures récentes effectuées par le télescope spatial Hubble ont permis d'avancer dans la résolution de l'énigme de la 10ème planète du système solaire, dénommée Xena. Elle s'avère légèrement plus grande que Pluton.

Dessin d'artiste de 2003UB313. Le point lumineux à droite est le Soleil. Dessin d'artiste de 2003UB313. Le point lumineux à droite est le Soleil.

PDF

Les précédentes observations, effectuées à partir de télescopes terrestres, suggéraient un diamètre de 30% supérieur à celui de Pluton. Les observations de Hubble, en date des 9 et 10 décembre 2005, indiquent un diamètre de 2400 kilomètres, avec une marge d'incertitude de 97 kilomètres, pour Xena. Le diamètre de Pluton selon Hubble, s'élève à 2290 kilomètres.

Situé à plus de 16 milliards de kilomètres de la Terre, le nouvel objet mesure 1,5 pixel dans le champ de vision de Hubble, ce qui est suffisamment précis pour permettre de le mesurer. Parce que Xena se révèle plus petite que précédemment estimé et apparaît comparativement très lumineuse, elle est considérée comme l'un des objets les plus réfléchissants du système solaire. Le seul objet qui lui est supérieur, en terme de réflexion, est Enceladus, une lune géologiquement active de Saturne, dont la surface est continuellement recouverte de glace hautement réfléchissante grâce à des geysers actifs.

La réflectivité lumineuse de Xena est peut-être due à du méthane nouvellement gelé recouvrant la surface. Il est possible que Xena ait eu une atmosphère lorsqu'elle était plus proche du Soleil, et soit devenue telle avec la distance, celle-ci conduisant son matériau à se fixer sur la surface sous forme de glace. Une autre hypothèse est celle selon laquelle Xena émettrait continuellement du gaz méthane à partir d'un intérieur chaud. Lorsque ce méthane arrive à la surface froide, il gèle immédiatement, recouvrant les cratères et rendant cet objet de la ceinture de Kuiper uniformément lumineux à l'œil de Hubble.

Xéna est officiellement cataloguée comme 2003 UB 313. Sa période orbitale est de 560 années. Il se trouve actuellement près d'aphelion, le point de son orbite le plus éloigné du Soleil.

Les recherches ont été menées par Mike Brown, du California Institute of Technology (Pasadena, Etats-Unis), et ses collègues. Les scientifiques prévoient d'utiliser Hubble ainsi que d'autres télescopes dans le but d'étudier d'autres objets récemment découverts de la ceinture de Kuiper, presque aussi grands que Pluton et Xena. La ceinture de Kuiper est un vaste anneau de comètes de glace primordiales et d'objets plus grands entourant l'orbite de Neptune. Découvrir que le plus grand objet connu de la ceinture de Kuiper est un jumeau virtuel de Pluton pourrait rendre plus complexe le débat sur l'appartenance ou non à la catégorie des planètes, des vastes mondes de glace de cette ceinture. Si Pluton est considéré comme étant doté de la taille minimale requise pour en faire partie, Xena répond en tout état de cause au critère.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires