Mots-clés |
  • Astronomie,
  • astéroïde,
  • Terre,
  • vidéo,
  • étoile,
  • infrarouge

En vidéo : l'astéroïde 2005 YU55 a fait son show dans le ciel terrestre

Nombreux sont les astronomes qui n'ont pas dormi cette nuit pour tenter d'observer le passage en trombe de l'astéroïde 2005 YU55 à moins de 330.000 kilomètres de la Terre. Voici les premières images glanées sur la toile.

L'image de l'astéroïde 2005 YU55, obtenue par radar depuis le radiotélescope de Goldstone (Californie) le 7 novembre à 20 h 45 en heure française. L'objet était alors à 1,38 million de kilomètres de la Terre. © Nasa-JPL-Caltech L'image de l'astéroïde 2005 YU55, obtenue par radar depuis le radiotélescope de Goldstone (Californie) le 7 novembre à 20 h 45 en heure française. L'objet était alors à 1,38 million de kilomètres de la Terre. © Nasa-JPL-Caltech  

En vidéo : l'astéroïde 2005 YU55 a fait son show dans le ciel terrestre - 1 Photo

PDF

L'astéroïde géocroiseur 2005 YU55 a fait couler beaucoup d'encre ces derniers jours. C'est en effet la première fois qu'on avait pu calculer à l'avance le passage d'un corps aussi gros (400 mètres de diamètre) à une aussi petite distance de notre planète (inférieure à la distance Terre-Lune).

Il y avait bien eu en 1976 le rase-motte de l'astéroïde 2010 XC mais personne n'en avait rien su à l'époque. Ce passage n'a été découvert que l'an passé, quand les astronomes ont tracé sa trajectoire à partir des éléments orbitaux dont ils disposaient.

Pour 2005 YU55 les choses sérieuses ont commencé le 7 novembre à 20 heures 45 heure française. Alors que l'astéroïde se trouvait encore à plus de 1,3 million de kilomètres de nous, l'antenne de 70 mètres de diamètre du radiotélescope de Goldstone en Californie a permis de réaliser une série d'images à l'origine d'une vidéo révélant des détails comme on en n'avait encore jamais obtenu depuis la Terre sur un astéroïde.

Selon l'astronome Lance Benner du Jet Propulsion Laboratory, « les images qui ont été transmises ont une résolution exceptionnelle, inférieure à 4 mètres, qui révèlent un certain nombre de détails à la surface de 2005 YU55. Il pourrait s'agir de blocs, de cratères et éventuellement de collines ».


Première vidéo de l'astéroïde 2005 YU55 obtenue le 7 novembre avec le radiotélescope de Goldstone. © Nasa-JPL-Caltech

Nuit de mobilisation

Depuis hier soir les astronomes amateurs et professionnels étaient en alerte pour suivre le passage de l'astéroïde au plus près de la Terre. Les amateurs européens ont semble-t-il beaucoup souffert d'une météo maussade. Pour le moment l'Autrichien Wolfgang Ries semble être le seul à avoir pu saisir le déplacement très rapide de l'astéroïde avec son télescope de 45 centimètres de diamètre.


Même si le point de l'astéroïde 2005 YU55 semble immobile, c'est bien lui qui se déplace très rapidement au milieu des étoiles. © CCO/YouTube

Un instrument d'un tel diamètre était indispensable pour détecter cet objet très sombre (2005 YU55 est un astéroïde carboné aussi noir que du charbon), dont la magnitude à ce moment-là était comprise entre 15 et 17. De son côté le Clay Center Observatory situé dans le Massachusetts a réalisé une vidéo de la course de l'astéroïde au milieu des étoiles avec son télescope de 64 centimètres de diamètre.

Alors qu'on attend de savoir si les astronomes des deux télescopes Keck de 10 mètres de diamètre installés à Hawaï sont parvenus à obtenir des images en infrarouge de l'astéroïde malgré un fort brouillard, tous les regards se tournent désormais vers le radiotélescope géant d'Arecibo qui devait cartographier 2005 YU55 à haute résolution.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires