Mots-clés |
  • Astronomie,
  • neo,
  • objets proches de la Terre,
  • jaxa

Une surveillance accrue des petits astéroïdes tueurs

La NASA s'est vu signifier par le Congrès américain de mettre en place un recensement des objets proches de la Terre (NEO) et d'étudier des solutions alternatives possibles pour effectuer cette étude. L'objectif étant de découvrir, caractériser, cataloguer et suivre jusqu'à 90 % des NEO avec un diamètre plus petit ou égal à 140 m, dans un délai de 15 ans.

Itokawa vu depuis une distance de 4,4 km par la sonde japonaise Hayabusa (Muses-C). Itokawa vu depuis une distance de 4,4 km par la sonde japonaise Hayabusa (Muses-C).

PDF

La prochaine étape étant de découvrir des solutions viables pour détourner un de ces objets si d'aventure il devait percuter la Terre ou si son orbite doit l'amener sur une trajectoire de collision à plus ou moins longue échéance.

S'il ne fait aucun doute que les astéroïdes de cette famille sont potentiellement dangereux, voire destructeurs pour l'espèce humaine, de récentes découvertes laissent à penser que les astéroïdes susceptibles d'entrer en collision avec la Terre pourraient être moins dangereux qu'on ne le pensait et se désintégrer avant de percuter la Terre. C'est ce qui ressort de l'analyse de Itokawa, un astéroïde récemment survolé pendant plusieurs mois par la sonde de la JAXA Hayabusa.

Jusqu'à tout récemment, on pensait que la majorité des astéroïdes étaient des objets compacts et très denses. Cette analyse était corroborée par la plupart des corps étudiés jusqu'ici. Or Itokawa n'est pas une singularité. Il est présenté comme très représentatif de cette famille d'objets proches. De fait, s'il se confirme qu'une majorité d'astéroïdes est composée d'un agrégat fragile de roches et de cailloux, le risque d'un impact direct contre la Terre s'éloigne. En effet, un astéroïde de cette nature se briserait en de nombreux fragments inoffensifs lors de son entrée dans l'atmosphère terrestre.

Surtout, de tels astéroïdes sont plus faciles à faire exploser ou dévier de leur trajectoire avec des 'armes' qui restent à inventer.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires