Mots-clés |
  • Astronomie,
  • comète,
  • astéroïde,
  • astrophysique

P/2010 V3, la comète découverte par des lycéens de Digne !

Douze élèves d'un lycée de Digne ont découvert une nouvelle comète en participant à une mission qui se déroulait à l'observatoire de Haute-Provence.

L'observatoire de Haute-Provence est également connu pour abriter un télescope de 193 centimètres qui a servi à découvrir la première exoplanète en 1995. © J.-B Feldmann L'observatoire de Haute-Provence est également connu pour abriter un télescope de 193 centimètres qui a servi à découvrir la première exoplanète en 1995. © J.-B Feldmann

P/2010 V3, la comète découverte par des lycéens de Digne ! - 2 Photos

PDF
  • Découvrez les plus belles images de comètes 

Ils n'en reviennent toujours pas ! À l'âge où la plupart d'entre eux pensent aux grandes joies (et aux petits tracas) de l'adolescence, des élèves d'une classe de seconde du lycée Pierre-Gilles de Gennes à Digne sont brusquement devenus célèbres et doivent répondre aux diverses sollicitations des médias pour avoir trouvé un nouvel astre chevelu.

L'histoire débute la nuit du 10 au 11 décembre 2010. Le groupe de lycéens est accueilli à l'observatoire de Haute-Provence (OHP) dans le cadre de l'opération « Le ciel comme laboratoire ». Il s'agit d'un partenariat mené entre l'observatoire et différents établissements secondaires en vue de réaliser de véritables projets scientifiques avec du matériel professionnel. La soirée est placée sous le signe des astéroïdes. Encadrés par Jean Strajnic, chargé de mission en astronomie et astrophysique, les jeunes doivent utiliser un télescope de 80 centimètres de diamètre de l'observatoire équipé d'une caméra pour photographier des astéroïdes en vue d'en déduire ultérieurement la forme et l'orbite.

Les douze découvreurs posent devant les coupoles de l'observatoire de Haute-Provence. © DR
Les douze découvreurs posent devant les coupoles de l'observatoire de Haute-Provence. © DR

Un faux astéroïde

Parmi les différentes cibles à leur disposition cette nuit-là, le groupe de lycéens choisit de photographier pendant deux heures 2002VP94, un astéroïde découvert par le Linear, le Lincoln Near-Earth Asteroid Research. Ce réseau de surveillance du ciel, qui existe depuis 1996, est composé de trois télescopes automatisés installés au Nouveau-Mexique. Il a très largement contribué à la découverte d'astéroïdes depuis 15 ans.

Mais les lycéens ne sont pas au bout de leurs surprises. Comme Scheila l'avait fait quelques jours plus tôt, 2002VP94 a déployé une petite chevelure caractéristique d'une comète ! Du coup l'Union astronomique internationale a renommé l'objet P/2010 V3 et la série d'images obtenue par les élèves a permis de tracer la courbe de rotation de l'astre chevelu, le tout faisant l'objet de la circulaire 9190 qui a officialisé l'événement.

L'OHP avait le privilège d'être le lieu de la première détection d'exoplanète en 1995. C'est en effet là que Michel Mayor et Didier Queloz débusquèrent 51Pegb à l'aide du télescope de 193 centimètres de diamètre. L'observatoire peut désormais s'enorgueillir d'une autre belle découverte, qui espérons-le fera naître de nouvelles vocations chez les lycéens !  


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires