Mots-clés |
  • Astronomie,
  • bolide,
  • Sierra Nevada,
  • Nasa

On a retrouvé des morceaux de la météorite californienne !

La chasse aux fragments de météorite est lancée en Californie depuis le dimanche 22 avril, date de la puissante explosion d'un bolide dans le ciel de cette région américaine. Deux chasseurs de pierres célestes ont déjà récupéré des fragments.

L'expert Peter Jenniskens tout à sa joie après sa découverte sur un parking d'un fragment du bolide californien du 22 avril. © Franck Marchis/Cosmic Diary L'expert Peter Jenniskens tout à sa joie après sa découverte sur un parking d'un fragment du bolide californien du 22 avril. © Franck Marchis/Cosmic Diary

On a retrouvé des morceaux de la météorite californienne ! - 2 Photos

PDF

Il y a quelques jours, le dimanche 22 avril, a eu lieu une spectaculaire explosion d'une météorite dans le ciel de la Californie, un événement qui s'était produit vers 8 h au-dessus d'une zone comprise entre les localités de Sacramento, San Jose et Fresno. Traversant l'atmosphère à moins de 15 kilomètres par seconde, un bloc de 3 ou 4 mètres de diamètre peut-être aussi brillant que la Pleine Lune s'était désintégré, faisant trembler cloisons et fenêtres des maisons et dégageant dans l'atmosphère une énergie équivalente à 4 kilotonnes de TNT.

On a tout de suite pensé que de nombreux fragments d'une taille comprise entre quelques grammes et un kilogramme avaient pu atteindre le sol. Restait à les dénicher, dans cette région assez boisée et montagneuse à la limite de la Sierra Nevada. Les scientifiques ont rapidement épluché témoignages et photographies pour déterminer par triangulation la course du bolide dans l'atmosphère et surtout la zone terrestre dans laquelle on pouvait avoir une chance de récolter des fragments.

En janvier 2000 les scientifiques avaient récupéré de nombreux fragments de chondrites carbonées après la désintégration d'un bolide au-dessus d'un lac gelé au Canada. © Nasa/Planetary Science Research Discoveries
En janvier 2000 les scientifiques avaient récupéré de nombreux fragments de chondrites carbonées après la désintégration d'un bolide au-dessus d'un lac gelé au Canada. © Nasa/Planetary Science Research Discoveries

Premiers fragments d'une météorite rare

C'est le chasseur de météorites Robert Ward qui a découvert un premier fragment deux jours après la chute. Robert Ward n'en est pas à sa première récolte, lui dont la passion pour les météorites remonte à novembre 1986, quand à l'âge de 10 ans il fut le témoin du passage d'un bolide dans le ciel de l'Arizona. De son côté un autre expert, Peter Jenniskens, surtout connu pour avoir retrouvé des restes de l'astéroïde 2008 TC3 il y a quatre ans au Soudan, a récupéré un fragment de quelques grammes sur un parking californien. L'analyse de ce petit morceau extraterrestre a révélé qu'il s'agissait d'un type rare de météorite, une chondrite carbonée. Constituées d'un mélange de silicates et de métal, les chondrites sont des météorites primitives qui se sont formées avec le Système solaire il y a 4,57 milliards d'années et n'ont pas été altérées depuis. Parmi elles, les carbonées (qui ne représentent que 5 % des chondrites) contiennent du carbone sous une forme organique, comme des acides aminés.

La Nasa lance un appel au public par la voix d'un de ses représentants, Greg Schmidt, de façon à récupérer d'autres fragments. « Nous sommes très intéressés par cette perle rare, a déclaré Greg Schmidt. Avec l'aide du public, nous pourrions en apprendre plus sur ces objets fascinants que sont les chondrites carbonées. Collecter des fragments récents qui n'ont pas été altérés par les conditions météorologiques et l'érosion qui règnent sur Terre permettrait de disposer d'échantillons où l'on pourrait peut-être détecter des matières organiques. »

Tout le monde se promène désormais en Californie en regardant ses pieds dans l'espoir de faire une belle découverte, et les scientifiques aimeraient bien revivre la belle histoire de la météorite du lac Tagish, une autre chondrite carbonée dont les fragments avaient été récupérés sur un lac gelé canadien en janvier 2000... 


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires