Mots-clés |
  • Astronomie,
  • astéroïde,
  • Ceres,
  • Vesta,
  • ceinture d'astéroïdes,
  • apophis,
  • neo

Deux astéroïdes ont frôlé la Terre hier !

Deux astéroïdes sont passés ce mercredi 8 septembre 2010 entre la Lune et la Terre, à 248.000 et 79.000 kilomètres de notre planète. Ils n'ont été repérés que 3 jours avant, ce qui incite à poursuivre les efforts pour mettre en place un réseau de surveillance international.

Trajectoire approximative de l'astéroïde 2010 RX30, passé, avec 2010 RF 12, entre la Terre et la Lune, mercredi 8 septembre 2010. Crédit Nasa Trajectoire approximative de l'astéroïde 2010 RX30, passé, avec 2010 RF 12, entre la Terre et la Lune, mercredi 8 septembre 2010. Crédit Nasa

Deux astéroïdes ont frôlé la Terre hier ! - 1 Photo

PDF

Baptisés 2010 RX30 et 2010 RF12, deux astéroïdes ont été découverts par le Catalina Sky Survey près de Tucson, en Arizona, dans la matinée du dimanche 5 septembre lors d'un contrôle de routine. Le Minor Planet Center à Cambridge, Massachusetts, a pris le relais et déterminé les orbites des deux objets. Il est rapidement apparu qu’ils n’étaient pas une menace pour la planète mais leur découverte a été rendue publique parce qu’il est très rare que deux astéroïdes passe à la queue leu leu devant la Terre.

Aussi performants soient-ils, les réseaux de surveillance du ciel en place aujourd’hui montrent leurs limites. En effet, ce n’est pas la première fois que l’on découvre des astéroïdes dans des délais aussi courts. Plus ennuyeux, certains d’entre eux sont vus seulement après leur passage devant la Terre ! Une situation à relativiser puisque, statistiquement, le risque de collision avec la planète est très faible.

Une préoccupation grandissante

Seulement voilà, ce risque n’est pas nul. Les agences spatiales et les responsables du Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique de l'Onu (Copuos) sont conscients de nos faiblesses et prennent ce problème très au sérieux. De réunion en réunion, ces instances semblent vouloir jeter les bases d’un réseau mondial de surveillance du ciel qui pourrait réellement recenser tous les astéroïdes menaçants.

En attendant, on assiste depuis quelques années, à une stratégie cohérente mais pas coordonnée de missions robotiques vers des astéroïdes pour mieux les comprendre. La Nasa et l'Esa planchent également sur des scénarios de missions destinées à tester les moyens de dévier la trajectoire d'un astéroïde, voire de le fragmenter. Enfin, les Américains envisagent très sérieusement d’envoyer des hommes sur un astéroïde avant de débarquer sur Mars.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires