Mots-clés |
  • Astronomie,
  • planète mars,
  • Automne,
  • Système solaire,
  • Terre

En bref : suivez le passage de la planète Mars devant l'amas de la Crèche

La météo clémente qui accompagne ce début d'automne va permettre d'assister à un joli spectacle astronomique à l'aube : Mars passant devant l'amas de la Crèche.

Le 23 septembre la planète Mars (point brillant en haut) n'était plus très loin de l'amas de la Crèche (à gauche) alors que la Lune s'invitait. © J-B Feldmann (http://montreurdimages.blogspot.com/) Le 23 septembre la planète Mars (point brillant en haut) n'était plus très loin de l'amas de la Crèche (à gauche) alors que la Lune s'invitait. © J-B Feldmann (http://montreurdimages.blogspot.com/)  

En bref : suivez le passage de la planète Mars devant l'amas de la Crèche - 1 Photo

PDF
  • Découvrez la planète Mars en image

C'est à une belle rencontre céleste que nous vous convions. Pendant quelques jours il va être possible de suivre le passage de la planète Mars au milieu des étoiles de l'amas ouvert Messier 44 (dans la constellation du Cancer), appelé également amas de la Crèche. Qu'on ne s'y trompe pas. Le passage en question est lié à un alignement fortuit entre la quatrième planète du Système solaire et l'amas qui est en réalité beaucoup plus éloigné. Imaginez que la lumière, qui voyage à 300.000 kilomètres par seconde, met 15 minutes pour nous parvenir de Mars... et 600 ans pour faire le trajet qui sépare Messier 44 de la Terre !

Comme le rappellent nos éphémérides, ce passage se déroule sur plusieurs jours à cheval sur la fin septembre et le début d'octobre. La planète Mars n'est pas difficile à repérer puisque c'est l'astre le plus brillant observable à l'est le matin vers 6 h 30 locales, mais pour détecter les étoiles de l'amas, une paire de jumelles vous sera indispensable, à moins que vous ne disposiez d'un petit télescope. Messier 44 se devine pourtant à l'œil nu sous un très bon ciel, ce qui explique qu'il est déjà mentionné par l'astronome grec Aratos de Soles en 260 ans avant J.-C. Là où Galilée comptait une quarantaine d'étoiles avec sa petite lunette, les très grands télescopes permettent d'en dénombrer 350 dont les moins jeunes ont 750 millions d'années. Cet amas fut intégré par Charles Messier dans son célèbre catalogue en 1764.

Profitez de cette rencontre céleste en mettant le nez dehors à l'aube ou en vous rendant sur notre forum d'astronomie.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires