Mots-clés |
  • Astronomie,
  • Galaxie,
  • Spitzer,
  • voie lactée,
  • Univers,
  • Nasa

En bref : IC 342, la galaxie toile d'araignée

Le télescope infrarouge Spitzer s'est tourné vers IC 342, une galaxie dans la constellation de la Girafe, que son alignement avec la Voie lactée rend difficile à observer.

La galaxie IC 342 photographiée en infrarouge par le télescope Spitzer. © Nasa/JPL/Caltech La galaxie IC 342 photographiée en infrarouge par le télescope Spitzer. © Nasa/JPL/Caltech

En bref : IC 342, la galaxie toile d'araignée - 1 Photo

PDF

Moins de 10 millions d'années-lumière, voilà la distance qui nous sépare de la galaxie IC 342, la proche banlieue à l'échelle de l'univers. Mais voilà : IC 342, l'un des membres d'un groupe d'une dizaine de galaxies qui compte également NGC 1569, voit sa lumière absorbée par une forte densité de gaz et de poussières qui siègent le long du plan galactique. Bien qu'elle soit constituée de grains dont la taille est inférieure à 0,1 micron et que sa concentration soit faible, la poussière galactique constitue un puissant filtre dont IC 342 fait les frais. Sans cette poussière, la galaxie de la Girafe serait l'une des vedettes de nos nuits, alors qu'en réalité elle a une magnitude de 9, ce qui nécessite l'emploi d'un télescope de bon diamètre pour la distinguer.

Les astronomes ont donc fait appel au télescope Spitzer de la Nasa pour percer les nuages de poussières galactiques et avoir une vision inédite de IC 342. On y découvre une galaxie dont les filaments d'étoiles évoquent une toile au centre de laquelle se tient une immense araignée. Victime d'interactions gravitationnelles avec les galaxies voisines, le noyau d'IC 342 connaît de brusques flambées d'étoiles qui lui donnent cet aspect si inquiétant.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires