Mots-clés |
  • Astronomie,
  • lune

En bref : l'astronome Patrick Moore a rejoint les étoiles

Grande figure de l'astronomie de la seconde moitié du XXe siècle, l'astronome et présentateur de télévision britannique sir Patrick Moore est décédé à l'âge de 89 ans.

Célèbre pour avoir animé pendant plus d'un demi-siècle une émission mensuelle de vulgarisation de l'astronomie, Patrick Moore est décédé le 9 décembre à l'âge de 89 ans. © BAA Célèbre pour avoir animé pendant plus d'un demi-siècle une émission mensuelle de vulgarisation de l'astronomie, Patrick Moore est décédé le 9 décembre à l'âge de 89 ans. © BAA

En bref : l'astronome Patrick Moore a rejoint les étoiles - 1 Photo

PDF

La retraite, il n'en a jamais été question pour sir Patrick Alfred Caldwell-Moore. Né le 4 mars 1923 dans la banlieue nord-ouest de Londres, il découvre l'astronomie à l'âge de 6 ans et devient membre de la British Astronomical Association (BAA) 5 ans plus tard. Après la seconde guerre mondiale (au cours de laquelle il croise Albert Einstein à New York) il se lance dans l'observation de la Lune avec le télescope qu'il a construit dans son jardin. Le 26 avril 1957, Patrick Moore anime sur la BBC le premier épisode de l'émission The Sky at Night. Il n'en quittera plus les commandes pendant 55 ans, ce qui lui vaut de détenir le record de longévité comme présentateur de télévision. Il consacrera le reste de son temps à écrire plus d'une soixantaine de livres, à réaliser des cartes lunaires et un catalogue d'objets astronomiques qui porte son nom, le catalogue Caldwell, croisant les grands noms de l'histoire de l'astronautique comme Youri Gagarine ou Neil Armstrong.

Ne pouvant plus se déplacer depuis quelques années à cause de son arthrite, il n'en poursuivait pas moins son œuvre de vulgarisation depuis son domicile, sous l'œil bienveillant de son chat Ptolemy (traduction anglaise de Claude Ptolémée, astronome et astrologue grec). Depuis 4 ans, il était également devenu le prestigieux parrain du concours Astronomy Photographer of the Year organisé par l'Observatoire royal de Greenwich.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires