Mots-clés |
  • Astronautique,
  • Richard Branson

Vols habités : la NASA et Virgin Galactic signent un accord

L'agence spatiale américaine et Virgin Galactic, la seule firme privée au monde ayant envoyé un engin habité dans l'espace, ont conclu un accord leur permettant de coopérer dans le domaine des vols habités.

Logo de Virgin Galactic

Logo de Virgin Galactic

Vols habités : la NASA et Virgin Galactic signent un accord - 3 Photos

PDF

Ce contrat, signé le 21 février dernier, prévoit la coopération des deux sociétés dans le domaine industriel, ainsi que la mise à disposition de Virgin Galactic de l'expérience acquise par la NASA au cours de ses missions spatiales, notamment en ce qui concerne le domaine technologique et les systèmes de maintien de la vie. Toutefois, il ne prévoit pas d'échange de personnel ou d'astronautes entre les deux organisations.

Cet accord laisse entrevoir de nombreux avantages tant sur les plans technologiques que commerciaux, mais on ne peut que se féliciter de la reconnaissance par la NASA de l'entreprise de Richard Branson, directeur de Virgin Galactic, même si les motivations de cette dernière n'ont pas la même ampleur et ne visent que des objectifs commerciaux.

A terme, cette collaboration pourrait concerner l'élaboration et la mise au point de nouvelles combinaisons spatiales plus légères et destinées au tourisme spatial, mais aussi utilisables lors de sorties extravéhiculaires imprévues de courte durée, par exemple pour réparer rapidement un élément défaillant, sans devoir passer par la longue phase de préparation et d'habillement qu'exigent les dispositifs actuels.

Les deux sociétés envisagent aussi de collaborer dans la conception de nouveaux boucliers thermiques et de propulseurs hybrides pour les fusées, et devraient aussi travailler ensemble à la définition de nouveaux appareils hypersoniques destinés à effectuer des vols intercontinentaux à Mach 5 et au-delà.

La NASA effectue ainsi un premier pas dans son souhait d'établir et de développer une économie spatiale commerciale, la collaboration de Virgin Galactic, première compagnie de tourisme spatial, s'imposant naturellement.


Space Ship One accroché sous le ventre de son avion porteur, le White Knight. Cette technologie de pointe, inimaginable pour une firme privée il y a quelques décennies, a convaincu la NASA de conclure un accord de partenariat technologique. Crédit Virgin Galactic.

Space Ship One

Space Ship One est actuellement le seul avion spatial privé ayant emmené des passagers au-delà de la frontière de l'espace. Un premier vol, effectué le 21 juin 2004, permettait à son pilote Mike Melvill d'atteindre l'altitude de 100,095 km. Puis le 4 octobre 2004, jour du 47e anniversaire du lancement de Spoutnik 1, l'appareil grimpait jusqu'à 112 km, remportant l'Ansari X-Prize et battant au passage le record précédent pour un avion spatial, établi le 22 août 1963 par le X-15.

Actuellement en préparation, Space Ship Two devrait débuter son programme d'essais en vol dès la fin de cette année à partir de Spaceport America, situé au Nouveau-Mexique. Le premier exemplaire portera le nom de VSS Enterprise.


Comparaison entre les Space Ship One et Space Ship Two. Crédit Virgin Galactic.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires