Mots-clés |
  • Astronautique,
  • Hubble,
  • ISS,
  • Nasa

Une mission spatiale vers l'ISS est aussi risquée que vers Hubble

L'administrateur de la NASA Sean O'Keefe annonçait la fin du programme de maintenance du télescope Hubble le mois dernier. Pour des raisons de sécurité, les navettes américaines ne seront plus utilisées pour réaliser les opérations nécessaires à la prolongation du programme Hubble Space Telescope.

Hubble Space Telescope, crédits: NASA Hubble Space Telescope, crédits: NASA

PDF

Cette décision a été prise suite à la tragédie qui avait amené à la perte de la navette spatiale Columbia. Des tuiles de la protection thermique d'une des ailes de la navette avaient été abîmées lors du décollage de celle-ci.
Le rapport d'expertise avait montré que ce trou dans la protection thermique était la cause de la perte de Columbia.
Un rapport récent, écrit par les ingénieurs associés au programme Hubble, a permis de démontrer un fait intéressant. Le risque d'endommagement du bouclier thermique pour une mission vers L'ISS ou vers Hubble est aussi élevé.
Selon ce rapport, la possibilité de heurter des débris en orbite est également moins grande pour une mission vers Hubble que pour une mission vers la station internationale.

Bien que cela semble logique, les dirigeants de la NASA disent que ce rapport ne tient pas la route.
Selon ces mêmes responsables, pour envisager la reprise des vols vers Hubble, la NASA devrait mettre en place une mission de secours, disponible instantanément en cas de besoin.
Le programme spatial de la NASA serait sous pression car une telle mission de secours devrait être fonctionnelle quels que soit la météo ou autres problèmes d'ordre technique rencontrés.

D'autres facteurs ont également joué contre la continuité des missions vers Hubble. La station spatiale internationale n'est pas pourvue d'un compartiment de sécurité où les astronautes pourraient se réfugier en cas de problèmes majeurs. Il est donc impératif de pouvoir secourir l'équipage de la station spatiale assez rapidement en cas de nécessité.

La NASA serait dans une situation très inconfortable si la demande d'une mission de secours vers l'ISS s'avérait nécessaire lors du déroulement d'une autre mission en cours vers Hubble. En effet, une troisième navette spatiale devrait être prête à secourir une des deux autres en cas de problèmes importants. Il n'est pas possible pour la NASA de couvrir un tel scénario à l'heure actuelle.

Les ingénieurs du programme Hubble Space Telescope travaillent activement afin de prolonger la durée de vie du télescope. Cependant, lorsque les batteries de Hubble seront hors d'usage, le système deviendra très rapidement trop froid pour fonctionner correctement.

Une étude visant à ramener Hubble sur la même orbite que celle de l'ISS a été réalisée autrefois. Elle a permis de déterminer que cette manœuvre demanderait 20 tonnes de carburant, or Hubble n'est malheureusement par équipé de propulseurs.
« Cette quantité de carburant est substantielle, Hubble est important pour la science. Si nous le pouvions nous continuerions à fournir le support nécessaire à la continuation de la mission Hubble Space Telescope.
Il est juste dangereux d'utiliser la navette juste pour le maintient de Hubble quelle que soit sa popularité »
ont annoncé les dirigeants de la NASA.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires