Mots-clés |
  • Astronautique,
  • cargo spatial,
  • HTV,
  • HTV-4,
  • ISS,
  • station spatiale internationale,
  • Utilisation de l'espace,
  • accès à l'espace,
  • jaxa,
  • robotique

Kirobo : un robot de compagnie japonais en route vers l'ISS

Un cargo spatial japonais a été lancé en direction de la Station spatiale internationale, ce weekend. Il devrait la rejoindre le 9 août. La nouveauté, c’est que parmi le ravitaillement et le fret se trouve un drôle de passager : Kirobo. Ce petit robot préfigure peut-être l’avenir des relations Homme-machine dans l’espace.

Quatrième lancement réussi d'un cargo spatial HTV après ceux de septembre 2009, janvier 2011 et juillet 2012. © Jaxa, Nasa TV Quatrième lancement réussi d'un cargo spatial HTV après ceux de septembre 2009, janvier 2011 et juillet 2012. © Jaxa, Nasa TV

Kirobo : un robot de compagnie japonais en route vers l'ISS - 2 Photos

PDF

Plus d’un an après le lancement de l’HTV-3, en juillet 2012, l’agence spatiale japonaise a lancé avec succès le dimanche 4 août un quatrième HTV à destination de l’ISS. Le lanceur, un H-2B, a décollé à 4 h 48 depuis la base de Tanegashima (soit samedi à 21 h 48 en France). L’amarrage avec l’ISS, par capture du cargo spatial grâce au bras robotique Canadarm2, est prévu le 9 août. Il restera accroché à la station jusqu’au 3 septembre, date à laquelle il s’en éloignera en vue d’une rentrée destructive le 7 septembre. Il apporte quelque 5,4 t de fret (ravitaillement et équipements scientifiques), dont 3,9 t sont logées à bord du module pressurisé.


Décollage du lanceur H-2B qui transporte le cargo spatial HTV-4 à destination de la Station spatiale internationale pour une mission d'au moins 39 jours. À son bord, un nouveau compagnon pour les astronautes, le robot Kirobo. © Jaxa, Nasa, YouTube

Kirobo : le nouvel ami des astronautes

Le cargo spatial transporte aussi à son bord le petit robot Kirobo. Haut de 34 cm, il devra entretenir la conversation de façon naturelle, en japonais, avec le taïkonaute nippon Koichi Wakata, qui devrait séjourner dans l'ISS à partir de novembre. L'objectif de ce projet est notamment d'étudier dans quelle mesure un robot de compagnie peut apporter un soutien moral à des personnes isolées sur un séjour de longue durée. Cependant, il ne pourra répondre qu'aux seules questions dont il a la réponse en mémoire : ce n’est pas de l’intelligence artificielle, mais on s’en approche.

Le Kibo Robot Project veut révolutionner les interfaces homme-machine, pour répondre au besoin d'interaction sociale des personnes isolées. Un premier test dans l'espace pour le petit robot !
Le Kibo Robot Project veut révolutionner les interfaces Homme-machine, pour répondre au besoin d'interaction sociale des personnes isolées. Un premier test dans l'espace pour le petit robot ! © Kibo Robot Project

Le cargo embarque également cinq nanosatellites de type CubeSat, qui seront mis en orbite depuis la Station à l’aide d’un équipement livré lors du précédent vol d’un HTV. Sera aussi embarquée une caméra très haute définition (au format 4K) de la chaîne publique japonaise NHK pour filmer en décembre prochain des images de la comète Ison (C/2012 S1). Découverte en septembre 2012, elle doit passer à cette période au plus près du Soleil.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires