Mots-clés |
  • Astronautique,
  • satellite

Flash : le satellite UARS est tombé… discrètement

Le satellite UARS a terminé sa chute samedi matin mais on ignore encore où sont tombés les débris. Une image radar le montre peut-être se désintégrant au-dessus du Canada.

La dernière prédiction Centre for Orbital and Reentry Debris Studies, vendredi soir vers minuit (heure française). La ligne bleue représente la trajectoire prévue juste avant l'entrée dans l'atmosphère. Le point jaune, marqué UARS, indique l'endroit prévu de la pénétration dans l'atmosphère. L'ellipse indique la région où un observateur aurait voir l'entrée dans l'atmosphère. La ligne jaune est la trajectoire prévue ensuite. Le satellite commence alors à se désintégrer. © Centre for Orbital and Reentry Debris Studies La dernière prédiction Centre for Orbital and Reentry Debris Studies, vendredi soir vers minuit (heure française). La ligne bleue représente la trajectoire prévue juste avant l'entrée dans l'atmosphère. Le point jaune, marqué UARS, indique l'endroit prévu de la pénétration dans l'atmosphère. L'ellipse indique la région où un observateur aurait voir l'entrée dans l'atmosphère. La ligne jaune est la trajectoire prévue ensuite. Le satellite commence alors à se désintégrer. © Centre for Orbital and Reentry Debris Studies

PDF

La dernière fois qu’on l’a vu, le satellite UARS pénétrait dans les hautes couches de l’atmosphère entre le Canada et l’Afrique. Alors qu’il avait commencé à se désintégrer, il a survolé l’océan Indien et l’océan Pacifique. Puis plus rien. Selon la Nasa, sa trajectoire venait de se modifier fortement.

Entre 5 h et 7 h du matin (en heure française), les débris se sont donc étalés sur une vaste zone et on ignore où sont tombés les gros morceaux. La Nasa avait annoncé pouvoir prédire le point de chute une vingtaine de minutes avant mais n’a pu tenir sa promesse.

Une trace radar aurait été signalée, sur Twitter, au-dessus du Canada, qui pourrait correspondre au début de la réentrée. Il faut maintenant attendre les témoignages... 


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires