Mots-clés |
  • Astronautique,
  • Centre spatial guyanais,
  • Arianespace,
  • Ariane 5

En direct sur Futura : lundi 13, le premier tir de Vega à Kourou

Au Centre spatial guyanais, le nouveau lanceur Vega est paré pour un tir lundi 13 février entre 11 et 13 h en heure française. Futura-Sciences retransmettra l’événement en direct. Stay tuned

La fusée Vega sur son pas de tir particulier, le SLV, au Centre spatial guyanais, à Sinnamary. Le lanceur mesure 29,90 m de hauteur pour 3 m de diamètre et dispose de trois étages. Sa masse au décollage est, typiquement (car elle peut varier), de 137 tonnes. © Arianespace La fusée Vega sur son pas de tir particulier, le SLV, au Centre spatial guyanais, à Sinnamary. Le lanceur mesure 29,90 m de hauteur pour 3 m de diamètre et dispose de trois étages. Sa masse au décollage est, typiquement (car elle peut varier), de 137 tonnes. © Arianespace

En direct sur Futura : lundi 13, le premier tir de Vega à Kourou - 2 Photos

PDF

La fusée Vega se dresse sur son pas de tir depuis fin janvier, prête pour le tir VV01, « vol de qualification » dans le jargon de l’Esa, son exploitant. Le lanceur aura tout de même un vrai travail puisqu’il emportera neuf – petits – satellites.

C’est d’ailleurs la spécialité de ce nouveau lanceur que de mettre en orbite plusieurs satellites. Vega, avec ses 30 mètres de hauteur et ses trois étages, est de taille modeste et vient compléter, par le bas, la gamme d’Arianespace, aux côtés d'Ariane 5 et de Soyouz ST.

Une partie de la charge utile confiée au lanceur Vega du tir VV01. On remarque au centre le satellite italien Lares (Laser Relativity Satellite), porteur d'une expérience vérifiant l'effet Lense-Thirring prévu par la relativité générale. L'engin porte 92 rétroréflecteurs chargés de renvoyer des rayons laser émis depuis le sol afin de déterminer l'altitude du satellite. En avant-plan, un des satellites CubeSat. © Esa
Une partie de la charge utile confiée au lanceur Vega du tir VV01. On remarque au centre le satellite italien Lares (Laser Relativity Satellite), porteur d'une expérience vérifiant l'effet Lense-Thirring prévu par la relativité générale. L'engin porte 92 rétroréflecteurs chargés de renvoyer des rayons laser émis depuis le sol afin de déterminer l'altitude du satellite. En avant-plan, un des satellites CubeSat. © Esa

Le tir VV01 de Vega sur le SLV à suivre en direct

Facilement configurable, il peut assurer une large variété de missions en orbite basse et circulaire, entre 200 et 1.500 km d’altitude, avec des satellites de la classe « 1 tonne ». Il est conçu, typiquement, pour une charge utile de 1.500 kg à 700 km d’altitude sur une orbite polaire. Le projet est ancien puisque, en 2002, le premier lancement de Vega était espéré pour 2006…

Le lancement aura lieu sur un site réservé à Vega, le SLV (Site de lancement Vega). L’Esa a mis en ligne une galerie de photographies du tir VV01 sur Flickr, montrant la fusée sur son pas de tir. Pour voir le décollage, qui aura lieu le lundi 13 février entre 7 h et 9 h en heure locale, soit entre 11 h et 13 h pour la Métropole, une solution simple : restez sur Futura-Sciences. Nous retransmettrons en effet le tir en direct et rien ne pourra échapper à nos lecteurs.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires