Mots-clés |
  • Astronautique,
  • Arianespace,
  • Ariane 5,
  • accès à l'espace,
  • Astrium,
  • Orbital Sciences

Ce soir dernier lancement de l'année pour Arianespace

Pour son dixième et dernier lancement de l’année, Arianespace doit mettre en orbite deux satellites de télécommunications, dont un militaire. Le décollage du lanceur Ariane 5 ECA est prévu cette nuit, le plus tôt possible à l’intérieur de la fenêtre de tir qui s’ouvre à 22 h 49 et se ferme jeudi, à 0 h 08, en heure française.

La coiffe du lanceur qui abrite les satellites Skynet 5D, en position haute et Mexsat Bicentenario en position basse. © Arianespace La coiffe du lanceur qui abrite les satellites Skynet 5D, en position haute et Mexsat Bicentenario en position basse. © Arianespace

Ce soir dernier lancement de l'année pour Arianespace - 2 Photos

PDF

Après neuf lancements réussis en 2011, Arianespace devrait en réaliser un dixième ce soir alors qu'elle prévoyait 13 tirs en début d'année. Ce sera également le septième lancement de 2012 pour une Ariane 5 qui doit placer sur orbite de transfert géostationnaire les satellites de télécommunications militaires Skynet 5D pour l’opérateur Astrium Services et Mexsat Bicentenario pour le compte du gouvernement mexicain.

Pour cette mission, la 67e d’Ariane 5, la performance demandée au lanceur européen est de 8.637 kg, dont 7.735 kg représentent la masse des satellites Skynet 5D (4.800 kg) et Mexsat Bicentenario (2.935 kg) à séparer sur l’orbite visée avec un périgée de 249,7 km et un apogée de 35.977 km à l’injection.

Trajectoire standard Ariane 5 pour orbite de transfert géostationnaire. © Arianespace
Trajectoire standard Ariane 5 pour orbite de transfert géostationnaire. © Arianespace

Skynet 5D est un satellite de télécommunications militaires construit par Astrium autour de la plateforme Eurostar E3000 avec une espérance de vie d’au moins 15 ans. Il doit rejoindre en orbite les sept autres satellites de la constellation militaire Skynet détenu et exploité par Astrium Services depuis 2007 pour le compte du ministère britannique de la Défense (MoD), au titre d’un partenariat public-privé. Il sera positionné au-dessus du Moyen-Orient (53° est) et étendra la bande X totalement commerciale (ondes centimétriques, SHF) à plus de 2 GHz pour les faisceaux haute puissance à travers le monde.

Quant au second passager, il s’agit du Mexsat Bicentenario pour le compte du Secrétariat mexicain des Communications et des Transports, construit par Orbital Sciences autour de la plateforme Geostar-2. Doté de 8 répéteurs en bande C et autant en bande Ku, il doit fonctionner pendant au moins 16 ans depuis sa position orbitale à 114,9° ouest, au-dessus du Mexique.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires