Mots-clés |
  • Astronautique,
  • climatologie,
  • Astrium,
  • Nasa,
  • Observation de la Terre,
  • JPL

En bref : Astrium construira deux satellites pour Grace Follow-On

La Nasa a sélectionné Astrium pour construire les deux satellites jumeaux de la mission Grace Follow-On d’étude du champ gravitationnel de la Terre.

Le site allemand d'Astrium construira les deux satellites de la mission américaine Grace Follow-On de mesure du champ de gravité terrestre. Ils seront lancés en 2017 et   assureront la continuité des données actuellement fournies par les deux satellites Grace, également construits par Astrium.  © Astrium Le site allemand d'Astrium construira les deux satellites de la mission américaine Grace Follow-On de mesure du champ de gravité terrestre. Ils seront lancés en 2017 et assureront la continuité des données actuellement fournies par les deux satellites Grace, également construits par Astrium. © Astrium

En bref : Astrium construira deux satellites pour Grace Follow-On - 1 Photo

PDF

Le partenariat engagé il y a plus de 10 ans entre la Nasa et Astrium autour de la mission Grace se poursuit. Le Jet Propulsion Laboratory de la Nasa (JPL) vient de confier à Astrium la construction des deux satellites jumeaux de la mission Grace Follow-On d’étude du champ gravitationnel de la Terre. Ils assureront la continuité des données actuellement fournies par les deux satellites Grace, également construits par Astrium. Lancés en 2002, ils accomplissent leur mission depuis 10 ans, soit le double de leur durée de service initialement prévue.

Pour cette mission, les accéléromètres des satellites seront également européens. Utilisés pour mesurer les accélérations à partir des mouvements d'un corps en lévitation dans un champ électrostatique, ils seront fournis par l’Onera et Steel Électronique. Ce choix d’industriels européens peut surprendre pour un programme financé par le contribuable américain, mais l’Onera est le leader mondial dans ce domaine. On lui doit notamment les accéléromètres des missions Grace et Goce. L’Onera fournira aussi ceux de la mission Microscope de test du principe d'équivalence.

Meilleure compréhension du climat avec Grace Follow-On 

Ces satellites seront lancés en 2017 et placés en orbite polaire à près de 500 km d’altitude. Ils se suivront à une distance de 220 km, comme leurs prédécesseurs. Ils détermineront constamment, et de façon extrêmement précise, la distance qui les sépare l’un de l’autre et qui varie en permanence sous l’influence de la gravité terrestre. Ainsi, à la différence de la mission Goce de l’Esa, qui mesure la partie statique (ou moyenne) du champ de gravité de façon à obtenir le géoïde, les données recueillies par les nouveaux satellites permettront de mesurer en continu les fluctuations du champ gravitationnel de notre planète.

Autrement dit, si Goce permet d’obtenir des mesures précises de la circulation océanique, des changements du niveau marin et de la dynamique des glaces, celles fournies par les missions Grace et Grace Follow-On sont utiles pour une meilleure compréhension des évolutions climatiques actuelles et assurer une surveillance continue et globale des ressources hydriques.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires