Mots-clés |
  • aéronautique,
  • Luca Parmitano,
  • esa,
  • Nasa,
  • ISS,
  • station spatiale internationale,
  • sortie extravéhiculaire,
  • Utilisation de l'espace,
  • eva,
  • soyouz,
  • Cygnus,
  • dragon,
  • Orbital Sciences,
  • Thales Alenia Space

En image : la sortie dans l'espace de l’Italien Luca Parmitano

Le 9 juillet, l’astronaute de l’Agence spatiale européenne Luca Parmitano est devenu le premier astronaute italien à sortir dans l’espace. Il a récidivé ce mardi 16 juillet, avec une seconde sortie à l’extérieur de la Station spatiale internationale.

Arborant fièrement les couleurs italiennes, Luca Parmitano est le premier astronaute transalpin à sortir dans l’espace. © Nasa Arborant fièrement les couleurs italiennes, Luca Parmitano est le premier astronaute transalpin à sortir dans l’espace. © Nasa

En image : la sortie dans l'espace de l’Italien Luca Parmitano - 4 Photos

PDF

Arrivé à bord de la Station spatiale internationale le 29 mai 2013, l'astronaute de l’Agence spatiale européenne Luca Parmitano, de nationalité italienne, est le premier astronaute de la promotion 2009 de l’Esa à monter à bord du complexe orbital. Il sera suivi du Britannique Timothy Peake, qui vient d’être sélectionné. Il rejoindra l’ISS avant la fin de l’année 2015 pour un séjour de six mois (Expedition 46-47).

L'astronaute de la Nasa Chris Cassidy sortant de la Station spatiale internationale par le sas Quest Airlock.
L'astronaute de la Nasa Chris Cassidy sortant de la Station spatiale internationale par le sas Quest Airlock. © Nasa

Pour son premier séjour dans l’espace, Luca Parmitano cumule les premières. Âgé de 36 ans, il est le plus jeune astronaute à pénétrer à bord de la Station, et le premier Italien à réaliser une sortie extravéhiculaire. Enfin, il est également le premier astronaute européen et ingénieur non russe à effectuer un vol accéléré de six heures vers l’ISS à bord du Soyouz. C’était le deuxième équipage à utiliser ce profil de vol plus rapide. Auparavant, les astronautes rejoignaient l’ISS en un peu moins de deux jours.

Luca Parmitano amarré au bras robotique Canadarm2 de l'ISS, piloté depuis l'intérieur de la Station.
Luca Parmitano amarré au bras robotique Canadarm2 de l'ISS, piloté depuis l'intérieur de la Station. © Nasa

Sortie italienne dans l’espace pendant six heures

Lors de sa première sortie dans l’espace, effectuée en tandem avec l’Américain Chris Cassidy le 9 juillet, Luca Parmitano est resté un peu plus de six heures dans l’espace. Avec son collègue de la Nasa, ils ont récupéré des expériences, remplacé des équipements défectueux et préparé l’arrivée du module russe Nauka, en installant des câbles électriques. Ce module, dont le lancement est toujours prévu en fin d’année, voire en tout début d’année prochaine, doit élargir les possibilités de faire de la science et de la recherche dans le secteur russe de l'ISS en permettant un grand nombre d'activités scientifiques. Il est doté du bras robotique Era de l’Agence spatiale européenne, et d’une plateforme externe pour exposer des expériences au vide de l’espace.

Parmitano (à gauche) et Cassidy, à l'intérieur du sas Quest Airlock, se préparent à sortir dans l'espace, le 9 juillet 2013.
Parmitano (à gauche) et Cassidy, à l'intérieur du sas Quest Airlock, se préparent à sortir dans l'espace, le 9 juillet 2013. © Nasa

Enfin, Luca a mis en place une couverture de protection au niveau du port sur lequel les navettes spatiales avaient l’habitude de s’amarrer, afin de le protéger des radiations et des micrométéorites (Node 2, Harmony). L’Italien a effectué cette tâche seul, alors qu’elle était prévue pour être réalisée par deux astronautes. À l’avenir, l’utilisation du port pourrait s’intensifier, avec les cargos spatiaux de SpaceX (Dragon) et ceux d’Orbital Sciences et Thales Alenia Space (Cygnus).


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires